Sci-tech
URL courte
Par
5351
S'abonner

Des restes d’animaux qui vivaient il y a plus de 10.000 ans, notamment une dent de bébé mammouth, ont été retrouvés par des chercheurs dans l’Oural du Sud (Russie).

Dans une grotte située dans la région d’Ekaterinbourg (Oural du Sud), des spéléologues russes ont découvert des os d’animaux dont l’âge est évalué à plus de 10.000 ans.

Selon le chercheur Pavel Kossintsev, cité par les médias russes, il s’agit de restes de plusieurs animaux de taille importante, dont un mammouth, un bison des steppes, un cheval primitif, ainsi qu’un renne, un cerf élaphe. De même qu’un cerf géant, espèce éteinte il y a 7.000 ans et dont les représentants pouvaient atteindre les 2 mètres au garrot et portaient des bois qui mesuraient jusqu’à 3,50 mètres d’une extrémité à l’autre.

Dans la même grotte, les scientifiques ont également retrouvé une dent provenant d’un bébé mammouth âgé de moins de six mois. Toutes les découvertes ont été remises au musée de l’Institut ouralien d’étude de la faune et de la flore rattaché à l’Académie des sciences de Russie.

Lire aussi:

Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Les pilotes d'un Boeing 737 MAX arrêtent un moteur en plein vol
Tags:
Académie des sciences de Russie, mammouths, Russie, Oural, Ekaterinbourg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook