Sci-tech
URL courte
Par
21651
S'abonner

Une nouvelle étude des anticorps neutralisant le Covid-19 chez les malades atteints d’une forme modérée suggère que les anticorps peuvent disparaître au bout de deux mois à peine.

La question de la capacité combative des anticorps contre le Covid-19 s’est posée dès le début de l’épidémie. Une nouvelle étude menée par des chercheurs de la Sorbonne, de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, de l’Inserm et de l’Institut Pasteur affirme qu’en cas de forme modérée de la maladie, le système immunitaire produit des anticorps permettant de bloquer l’entrée du virus dans les cellules. Toutefois, ces protecteurs disparaissent progressivement et il peut n’en rester aucune trace au bout de deux mois seulement.

«Nous avons suivi 26 travailleurs de la santé avec un Covid-19 léger trois semaines, deux mois et trois mois après l'apparition des symptômes», indique l’étude.

Les données des 26 membres du personnel de santé de la Pitié-Salpêtrière ont été étudiées du 28 janvier au 21 mars 2020.

«L’ensemble de ces professionnels ont développé des anticorps entre deux et quatre semaines après le début des symptômes», soulignent-ils.

Cependant, cette activité neutralisante diminue rapidement et peut aller jusqu’à disparaître dès deux mois après le début de la maladie.

Un effet protecteur de courte durée

Ainsi, en cas de forme modérée de la maladie, des anticorps sont générés rapidement mais ils ont une durée de vie limitée, ce qui fait que la protection contre une nouvelle contamination est de courte durée.

Cela étant, les chercheurs mettent en relief la nécessité des gestes barrières et des équipements de protection individuelle. Ils estiment en outre que la vaccination contre le SRAS-CoV-2 chez l'homme aura probablement un effet protecteur de courte durée.

Lire aussi:

«Ça ne suffit pas»: les autorités exhortent les soignants à se faire vacciner «très rapidement»
Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Nouveau rebondissement dans l'affaire Elisa Pilarski tuée par des chiens
Tags:
anticorps, étude, Covid-19, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook