Sci-tech
URL courte
Par
170
S'abonner

Un chercheur a détaillé l’apparence de la molécule du Covid-19. Il a indiqué qu’en fait elle n’est pas colorée comme la représentent certaines images d’illustration.

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, beaucoup de représentations de la maladie ont été faites avec différentes couleurs, formes et même à des échelles diverses.

André Gunthert, chercheur en histoire visuelle à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), a évoqué les détails de l’apparence du virus et l’a décrite dans une vidéo pour Le Parisien comme «une sorte d’amas globuleux».

«Les vraies couleurs du coronavirus sont le noir et le blanc. Comme le virus est plus petit que la longueur d’onde de la lumière, il n’a pas de couleur», a-t-il expliqué en ajoutant que presque toutes les photos de celui-ci, faites jusqu’à présent, sont colorées.

M.Gunthert a précisé que les couleurs artificielles permettaient de mieux distinguer les détails, tout comme les représentations en 3D, qui sont des reconstitutions, à la différence des photos qui sont de vraies images, même si elles sont colorisées.

L’importance de «connaître l’ennemi»

«Avoir une image mentale de cet ennemi qui nous agresse est très important culturellement», a ajouté le scientifique.

«C’est encore beaucoup plus angoissant si vous n’avez pas une représentation concrète», a-t-il conclu.

Auparavant, des chercheurs autrichiens étaient parvenus à créer une première modélisation 3D du Covid-19 à partir d’échantillons surgelés, qui a permis d’identifier la protéine de Spike par laquelle le virus pénètre dans les cellules.

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Déchéance de la nationalité pour les Algériens auteurs de graves préjudices aux intérêts de l’État
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Tags:
photo, chercheurs, couleur, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook