Sci-tech
URL courte
Par
7262
S'abonner

À la suite de l'atterrissage réussi du rover Perseverance sur la planète rouge, l’agence spatiale russe Roscosmos a souhaité bonne chance à la NASA dans la suite de son programme de recherche.

L’agence spatiale russe Roscosmos a adressé sur Twitter ses félicitations à ses collègues américains à l’occasion de l'atterrissage réussi de Perseverance sur Mars. 

​«Au nom de la direction de l’agence spatiale russe Roscosmos, je félicite l'équipe de la NASA et celle du Jet Propulsion Laboratory (Laboratoire de recherche sur la propulsion par réaction) pour l'atterrissage réussi du rover Perseverance sur Mars», a indiqué Sergueï Saveliev, directeur général adjoint pour la coopération internationale de l’agence spatiale russe Roscosmos.

Le responsable a également souhaité bonne chance pour à l’agence spatiale américaine pour la mise en œuvre intégrale du programme de recherche.

La mission

Dans le cadre d’une mission de la NASA, Perseverance a atterri le 18 février à 23h55 sur Mars après avoir quitté la Terre fin juillet 2020. Une fois présent sur la planète rouge, l’engin a diffusé deux images.

​Conçu pour chercher des traces de vie sur la planète rouge, Perseverance va également recueillir des échantillons de roche et de régolithe.

Avant de se poser sur Mars, il a parcouru plus de 480 millions de kilomètres. Équipé de sept instruments scientifiques majeurs, il est également muni d’un dispositif pour recueillir des échantillons de l’atmosphère.

Un «hélicoptère spatial» y est également installé, lequel est censé effectuer le premier vol au-dessus de la surface d’une autre planète que la Terre.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Sans commentaire: Moscou ne se prononce pas sur une supposée expulsion mutuelle de diplomates avec Paris
Tags:
Perseverance, NASA, Holding spatial russe Roscosmos, Mars
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook