Sci-tech
URL courte
Par
178
S'abonner

Une campagne de tests contre le Covid-19 a été mise en place auprès d’employés de SpaceX, selon le Wall Street Journal. Les résultats ont servi de base à une étude sur l’action des anticorps.

Elon Musk et son entreprise d’exploration spatiale SpaceX se sont investis dans la recherche scientifique sur le Covid-19, rapporte le Wall Street Journal. L’homme d’affaires et les cadres médicaux de sa société ont en effet élaboré un programme de tests, auquel 4.300 employés volontaires se sont prêtés.

SpaceX s’est notamment appuyé sur l’expertise de Galit Alter, médecin ayant conçu des tests pour détecter les anticorps du Covid-19. Des installations pour les prélèvements sanguins ont été mises en place et des internes en médecine recrutés pour procéder aux tests des employés, explique le journal.

Les résultats ont finalement été analysés et ont débouché sur une étude à propos des anticorps, parue dans la revue Nature Communications. Elon Musk est d’ailleurs crédité comme co-auteur de l’étude.

Anticorps et réinfections

Les conclusions des scientifiques suggèrent notamment qu’à partir d’un certain seuil les anticorps peuvent fournir une protection durable contre le virus. Les personnes présentant des symptômes moindres et plus légers du Covid-19 génèrent également moins d’anticorps, et sont moins susceptibles d'atteindre le seuil suffisant pour une immunité à long terme, souligne encore l’étude.

Les tests subis par les employés de SpaceX ont également permis de lutter contre la pandémie au sein de l’entreprise. En juin, des échantillons prélevés sur des employés ont révélé une aggravation du nombre de cas au Texas. Au lieu d'un taux de positivité typique de 3% pour le virus, 12% des échantillons suggéraient une infection. L’entreprise a donc décidé de renvoyer les travailleurs infectés chez eux, leur conseillant de s’isoler.

Sur quelque 4.000 employés de SpaceX testés chaque mois, 300 ont finalement été reconnus positifs, indique le Wall Street Journal. Elon Musk lui-même avait été infecté en novembre.

Les chercheurs s’attachent désormais à observer les cas de réinfection, en particulier depuis l’arrivée de nouveaux variants. Jusqu'à présent, ces réinfections ont été observées chez des employés qui avaient de faibles niveaux d'anticorps lors de tests antérieurs.

Lire aussi:

L'Agence européenne des médicaments commence son examen du vaccin Spoutnik V en vue de l'autoriser dans l'UE
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Tags:
tests, anticorps, Covid-19, Elon Musk, SpaceX
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook