Sci-tech
URL courte
Par
5249
S'abonner

La NASA vient de publier une magnifique photo de Vénus, prise par la sonde solaire Parker en juillet dernier. Entre autres, l’image étonnante montre l’une des deux principales hautes terres de cette planète.

Lors d’un passage proche du Vénus, la sonde solaire Parker, observatoire solaire spatial développé par la NASA, a pris cette «étoile du soir» en photo, indique un communiqué paru le 24 février sur le site de l’agence spatiale. L’image a été prise prise via l’instrument d'imagerie WISPR (imageur grand champ), embarqué à bord de Parker, le 11 juillet 2020.

À ce moment-là, la sonde et la planète étaient à environ 12.380 kilomètres de distance, est-il précisé.

«La sonde solaire Parker a pris cette vue spectaculaire de Vénus lors de son passage proche de la planète en juillet 2020. L'image montre un bord brillant autour de la périphérie de la planète, que l'on pense être une lueur nocturne, et la forme sombre d'Aphrodite Terra, haut plateau sur la surface de Vénus», indique la légende.

Capturer l'émission thermique

La NASA explique par ailleurs qu’Aphrodite Terra semble sombre en raison de sa température basse -environ 30 degrés Celsius plus basse que ses environs. Ainsi, bien que cela ne fasse pas partie de ses fonctions, la sonde semble avoir réussi à capturer l'émission thermique de la surface vénusienne.

«WISPR est conçu et testé pour les observations visibles en lumière. Nous nous attendions à voir des nuages, mais la caméra a percé jusqu’à la surface», se réjouit Angelos Vourlidas, chercheur du Johns-Hopkins Applied Physics Laboratory, dont les propos sont cités dans le document

Suite à cette observation surprenante, des chercheurs de la NASA ont décidé de mesurer la sensibilité de l'instrument à la lumière infrarouge.

«Si WISPR peut en effet capter des longueurs d'onde de lumière proche infrarouge, cette capacité imprévue offrirait de nouvelles opportunités pour étudier la poussière autour du Soleil et dans le système solaire interne», est-il indiqué.

Mission de Parker

Bien qu’étudier la couronne solaire, partie extérieure de l'atmosphère du Soleil, soit la tâche principale de Parker Solar Probe, Vénus, deuxième planète la plus proche de notre étoile, joue un rôle essentiel dans la mission. L'assistance gravitationnelle de Vénus fournie à Parker Solar Probe permet à la sonde de voler de plus en plus près du Soleil.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
Vénus, sonde spatiale, NASA
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook