Sci-tech
URL courte
Par
61911
S'abonner

Dans quels domaines Vladimir Poutine et Elon Musk pourraient-ils travailler de concert? Le fondateur de SpaceX dit vouloir en discuter avec le Président russe. Pour le Désordre mondial, Marc German, spécialiste de l’industrie de la Défense et des technologies émergentes, émet plusieurs hypothèses.

De quoi Elon Musk veut-il s’entretenir avec Vladimir Poutine? La question se pose depuis que le milliardaire américain a invité sur Twitter le Président russe à converser avec lui via l’application pour iPhone Clubhouse.

Dans ce nouveau réseau social 100% vocal, les participants peuvent se retrouver dans des salons de conversation et échanger autour de thèmes convenus à l’avance. Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, a pris acte des avances du fondateur de SpaceX: «C’est une proposition très intéressante, mais nous devons d’abord comprendre ce qu’il veut dire, ce qui est proposé.»

De toute évidence, le Président russe ne traîne ni sur les réseaux sociaux ni sur les applications mobiles. Mais si Poutine et Musk engageaient un dialogue virtuel, de quoi pourraient-ils parler? Quelles sont les pistes de coopération possibles entre le Kremlin et le fer de lance de l’innovation technologique américaine?

Marc German est expert en intelligence économique et en industrie de la Défense. Il évoque plusieurs pistes de coopération, en particulier dans le domaine spatial:

«Il n’échappe à personne que l’ambition d’Elon Musk, c’est d’aller sur Mars. Pour ce faire, il faut réduire les coûts des lancements pour les satellites classiques comme pour les missions plus complexes, que ce soit les vols vers la Station spatiale internationale ou les voyages à destination de la Lune et, bien sûr, de Mars.»

Tesla pourrait-elle s’intéresser à une coopération avec la Russie? Pour le spécialiste en intelligence économique, cela ne fait aucun doute:

«Dans les projets de Tesla, l’implantation en Russie apparaît comme une évidence. Y compris pour ce qu’Elon Musk appelle ses Gigafactories, des usines gigantesques qui produisent des batteries. La Russie fournit déjà du nickel pour la firme automobile. Il y a donc des intérêts évidents entre Moscou et Musk parce que la Russie peut fournir des matières premières et que la Russie est également un marché.»

Lire aussi:

Il donne des coups de pied à une voiture de police de Sevran, son interpellation dégénère – vidéo
«Affaire Rafale»: le scandale de trop pour le Parquet national financier?
Un avion de reconnaissance US intercepté sur fond de regain des tensions entre Washington et Moscou – vidéo
Tags:
Russie, Elon Musk, SpaceX
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook