Sci-tech
URL courte
Par
0 52
S'abonner

Les habitants du Sud-Ouest ont pu admirer le vol plané d’une importante étoile filante le 27 février. Des chercheurs se mettent désormais en quête de la météorite, qui s’est sans doute écrasée dans le Lot-et-Garonne.

Des scientifiques se sont lancés à la recherche d’une météorite dans la région d’Agen, rapporte France Bleu. L’objet constitue le reste d’une grosse étoile filante, qui a pu être aperçue dans le ciel du Sud-Ouest le 27 février.

Venu d’une zone située entre Mars et Jupiter, le bolide était assez important pour qu’il en subsiste encore un morceau. Un fait rare, puisque seules une ou deux météorites sont retrouvées chaque année en France.

«Les étoiles filantes quand elles rentrent dans l'atmosphère se consument et retombent en poussière. Mais là, l'étoile filante faisait une dizaine de centimètres, suffisamment gros pour qu'il reste un petit caillou à la fin, une météorite», explique ainsi à France Bleu François Colas, directeur de recherche au CNRS et astronome à l'Observatoire de Paris.

Chasse au trésor

D’après le scientifique, l’objet céleste a dû finir sa course près d’Aiguillon, une commune non loin d’Agen. Une zone de quelques kilomètres carrés a pu être délimitée mais cela reste encore vaste sachant que la météorite fait la taille d’une grosse mandarine, d’environ 150 grammes.

Les habitants de la région, agriculteurs, gendarmes ou simples promeneurs ont été avisés pour tenter de faire progresser les recherches. En effet, la découverte de cette météorite constituerait un intérêt scientifique certain et une «matière fraîche» pour la science, à en croire François Colas.

«Pour faire de la science, nous avons de la matière fraîche, la météorite est dans l'état dans lequel elle était dans l'espace. Pas du tout altéré […] On trouve beaucoup de météorites qui proviennent des déserts, mais qui sont tombées il y a plusieurs milliers voire millions d'années et donc fatalement détériorées», explique-t-il à France Bleu.

En 2018, une pierre ressemblant à une météorite avait déjà été retrouvée dans le Lot-et-Garonne, sa découverte avait donné lieu à une bataille d’experts pour tenter d’identifier sa vraie nature.

Lire aussi:

«Pas de ministres, pas d’hommes politiques»: Pierre-Jean Chalençon s’explique après sa garde à vue
«On n’a pas été écouté»: un réanimateur fait la leçon à Jean Castex
Repas clandestins: deux personnalités dévoilent publiquement leur expérience
Tags:
recherche, astronomie, Lot-et-Garonne, météorite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook