Sci-tech
URL courte
Par
0 96
S'abonner

Alors que les fuites de données sont devenues la peste du siècle, un groupe de chercheurs américains en cybersécurité de l’université Cornell a conclu que les ordinateurs d’Apple, les Mac qui fonctionnent avec la puce M1 récemment présentée, peuvent être piratés via un navigateur.

Les chercheurs américains ont simulé des cyberattaques contre des ordinateurs Mac fonctionnant avec la puce M1 récemment présentée, et ont révélé que leur système de sécurité a failli et les que appareils peuvent être piratés via un navigateur.

Les fuites de données se multiplient à travers les années et malgré les tentatives des gouvernements de protéger les données personnelles des utilisateurs, les hackers arrivent à trouver des failles de sécurité de différentes plateformes ou logiciels.

Notamment, la France a récemment été la cible de pirates. Elle a subi une cyberattaque qui a eu pour conséquence que les données médicales de près de 500.000 personnes se sont retrouvées en accès libre sur Internet. Datant de novembre 2020, cela concerne notamment les identités physiques et numériques, ainsi que des détails médicaux: plus de 60 par patient. Parmi ces informations sensibles figurent les noms et prénoms, les numéros de téléphone et de sécurité sociale, l’adresse mail, le nom du (des) médecin(s) traitant(s), les dates d’hospitalisation.

Les clients d’Apple mis en garde

La faille découverte sur les nouveaux ordinateurs d’Apple permettrait aux pirates de voir l'activité web de l'utilisateur. Ils ont également constaté que les hackers pouvaient aussi non seulement contourner JavaScript, mais aussi les technologies de confidentialité, tels que VPN et le navigateur TOR.

Les chercheurs ont vérifié les plateformes Intel Core, AMD Ryzen, Samsung Exynos et Apple M1. Il s’est avéré que tous les processeurs sont vulnérables d'une manière ou d'une autre à une effraction de ce genre, mais les Mac à puce M1 et Samsung Exynos sont parmi les plus vulnérables, concluent les chercheurs.

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Tags:
sécurité, faille, données personnelles, Macintosh, Apple
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook