Sci-tech
URL courte
Par
0 362
S'abonner

L'Administration spatiale chinoise (CNSA) a publié deux nouvelles images de Mars prises par sa sonde Tianwen-1 qui survole la planète rouge.

La sonde chinoise Tianwen-1, qui se trouve en orbite autour de Mars depuis début février, a envoyé deux photos présentant les régions éclairées de cette planète en forme de croissant, qui ont été publiées par l'Administration spatiale nationale chinoise (CNSA).

​Selon la CNSA, elles ont été prises au moment où la sonde se trouvait à 11.000 mètres d’altitude de la surface martienne.

Tianwen-1 envoie des images de Mars depuis début février. Certaines séries sont si longues que l’Administration spatiale chinoise en fabrique des vidéos. Le 4 mars, la Chine a publié les premières images à haute résolution de cette planète qui montrent des dunes et des cratères martiens.

Le 24 février, la CNSA avait communiqué que la sonde évoluerait autour de Mars pendant environ trois mois avant de larguer son module d’atterrissage avec un rover.

Mission Tianwen-1

Pékin a lancé la sonde martienne Tianwen-1, d’un poids de cinq tonnes, le 23 juillet 2020.

Tianwen-1, qui signifie «Questions au ciel-1», rend hommage à un poème de la Chine ancienne qui traite d'astronomie. L’objectif principal de sa mission est de détecter des signes de vie sur Mars. La sonde devrait aussi permettre aux scientifiques d’étudier l’atmosphère, la géographie, le champ magnétique et les particularités géologiques de la planète. Cela pourrait faciliter la compréhension de l’évolution du Système solaire dans son ensemble.

La Chine compte devenir le premier pays à rapporter des échantillons martiens sur Terre.

Lire aussi:

Édouard Philippe «porte tout l'échec» du début de quinquennat selon le président des Républicains
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Le missile auquel Israël a riposté en frappant la Syrie a explosé près d’une centrale nucléaire
Tags:
Tianwen-1 (sonde chinoise), Administration spatiale nationale chinoise (CNSA), mission martienne, sonde spatiale, Mars, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook