Sci-tech
URL courte
Par
8193
S'abonner

La sonde de la NASA InSight qui explorait avec succès jusqu’à présent la structure interne de Mars court le risque de finir sa mission prématurément en raison du manque de lumière du Soleil, que ses panneaux solaires ne peuvent absorber à cause de la poussière rouge.

Atterrie dans une plaine martienne appelée Elysium Planitia en 2018 pour examiner la structure interne de la planète rouge, la sonde de la NASA InSight se bat au cours des derniers mois pour sa survie face aux conditions météorologiques imprévisibles de Mars qui menacent de la priver complément d’énergie solaire, écrit Business Insider.

Contrairement à d'autres sites où la NASA a fait atterrir ses engins, de puissantes rafales de vent n'ont pas balayé Elysium Planitia et n’ont pas soufflé la poussière rouge martienne des panneaux solaires de la sonde. En conséquence, une épaisse couche s'est accumulée sur InSight qui a désormais du mal à absorber la lumière du Soleil.

​Ainsi, les panneaux solaires d'InSight n’ont produit que 27% de leur capacité énergétique en février lorsque l'hiver arrivait à Elysium Planitia. Dans cette situation, l’agence a décidé de commencer à éteindre progressivement différents instruments de l’engin.

Bientôt, le robot doit passer en «mode veille prolongée» pour être en mesure d'économiser suffisamment d'énergie pour garder ses systèmes au chaud pendant les nuits glaciales martiennes, lorsque les températures peuvent chuter à -90°C.

«Nous espérons pouvoir la ramener à la vie, surtout si elle n'est pas endormie ou morte pendant une longue période», a déclaré Bruce Banerdt de la NASA à Business Insider.

D’après le scientifique, il s’agit d’«une situation risquée», car si les batteries d'InSight meurent ce sera «un bon vaisseau spatial zombie» ce qui est pourtant très probable compte tenu de l’électronique délicate qui peut être endommagée par le froid.

Vol de l’hélicoptère martien retardé

Dans le même temps, au nord-ouest d’Elysium Planitia, dans le cratère Jezero, le mini-hélicoptère Ingenuity se prépare à son premier vol historique. Initialement prévu pour le 10 avril, le vol a été retardé de plusieurs jours en raison d'un problème technique apparu lors du test de ses rotors.

Alors, une alerte sur un problème potentiel a poussé les ingénieurs de l’agence a arrêté un test à grande vitesse des rotors de l'hélicoptère de 1,8 kilogramme. L’engin devait voler pendant 30 secondes pour prendre une photo du rover Perseverance, qui s'est posé sur Mars le 18 février. L’agence a promis d’annoncer la date d’un nouveau test la semaine prochaine.

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une partie des autotests distribués par l’Éducation nationale affiche des indications contraires
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Tags:
Mars, InSight, NASA
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook