Sci-tech
URL courte
Par
15517
S'abonner

Tlatolophus galorum, c’est l’appellation d’une nouvelle espèce de dinosaures dits à bec de canard qui, selon les scientifiques mexicains qui l’ont découvert dans le nord de leur pays, vivait sur notre planète il y a plus de 70 millions d’années et était «paisible mais communicatif».

Des chercheurs mexicains ont découvert une nouvelle espèce de dinosaure herbivore avec une crête sur la tête.

L’animal a vécu durant le Crétacé, précise l’étude publiée dans la revue scientifique Cretaceous Research.

«Il y a 72 ou 73 millions d'années, un dinosaure herbivore colossal est mort dans ce qui devait être une étendue d'eau abondante en sédiments, de sorte que son corps a été rapidement recouvert et s’est conservé à travers le temps», détaille dans un communiqué l'Institut national d'anthropologie et d'histoire (INAH) du Mexique.

Les restes du dinosaure ont été découverts dans le Coahuila, un état du nord-est du pays.

«La préservation de 80% du crâne a permis d'identifier une nouvelle espèce», Tlatolophus galorum, précise le communiqué.

En effet, un examen détaillé a montré que ces restes différaient de ceux d’autres hadrosaures.

«Après toutes ces découvertes, nous étions convaincus d’avoir affaire à une nouvelle espèce de dinosaure à crête», indique l’une des scientifiques.

Les chercheurs ont recueilli 34 fragments d'os qui leur ont donné la possibilité de reconstituer la crête du dinosaure, longue de 1,32 mètre, ainsi que d'autres parties du crâne, comme les mâchoires inférieure et supérieure, le palais et même le segment connu sous le nom de neurocrâne, où se trouvait le cerveau.

Une illustration de ce nouvel animal a été réalisée par des paléo-artistes.​

Paisibles mais communicatifs

Les scientifiques estiment que ces dinosaures possédaient «des oreilles capables de capter des sons à basse fréquence».

«Ce devait être un dinosaure paisible mais communicatif. Certains paléontologues estiment qu'il émettait des sons forts pour effrayer les carnivores ou à des fins de reproduction, ce qui laisse penser que les crêtes étaient de couleur vive», note le communiqué.

Les dinosaures «à bec de canard»

Le projet a été lancé dès 2013, après la découverte d'une queue articulée d’hadrosaure dans le Coahuila.

Les hadrosaures, appelés en langage courant «dinosaures à bec de canard», forment une famille de dinosaures herbivores qui ont vécu en Asie, en Europe et en Amérique du Nord jusqu’en Alaska, au Crétacé, soit il y a 145 à 65 millions d’années.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
Mexique, découverte, dinosaures, science
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook