Sci-tech
URL courte
Par
1205
S'abonner

La NASA a dévoilé des clichés de Ganymède, la lune géante de Jupiter, qui devraient permettre aux scientifiques d'analyser la composition de ce satellite naturel susceptible de receler, sous sa croûte de glace, un océan d’eau salée.

Ganymède, la lune géante de Jupiter située à plus de 600 millions de kilomètres de notre Terre, vient d’être prise en photo par la sonde Juno. Lundi 7 juin, celle-ci a survolé le satellite à une distance d’un peu plus de 1.000 kilomètres.

Les photos montrent une surface avec des cratères, un terrain sombre et lumineux bien distinct et ce qui pourrait ressembler à des failles tectoniques.

C’est en 2016 que la NASA a lancé la sonde Juno vers Ganymède, le plus gros satellite naturel du Système solaire qui fait 5.268 kilomètres de diamètre.

«Nous allons prendre notre temps avant de tirer des conclusions scientifiques mais jusque-là, nous pouvons simplement nous émerveiller devant cette beauté céleste», souligne la NASA dans un communiqué.

Ces images pourraient donner une idée de la composition de cette lune, de son ionosphère, de sa magnétosphère et de sa coquille de glace. En outre, JunoCam, la caméra haute résolution de la sonde, devrait permettre d’avoir d’autres images pour présenter un portrait en couleur de Ganymède, fait remarquer la NASA.

Le secret de Ganymède

Bien qu’elle soit composée de glace et de roches, Ganymède pourrait abriter, selon les scientifiques, un océan d’eau salée. L’idée avait été avancée dès les années 1970, mais ce n’est qu’en février 2015 que des observations faites par le télescope Hubble ont laissé clairement supposer que Ganymède possède un vaste océan.

Un océan profond d’une centaine de kilomètres, soit 10 fois plus que ceux de la Terre, serait enterré sous une croûte de 150 kilomètres formée pour l’essentiel de glace.

L'existence d'un océan liquide sous une couche de glace avait été confirmée plus tôt sur Europe, une autre lune de Jupiter.

Avec 12 nouvelles lunes découvertes en 2018, Jupiter en compte 79, un record dans notre Système solaire.

Lire aussi:

Les Bleus ont renoncé au dernier moment à mettre un genou à terre au début du match France-Allemagne et voici pourquoi
Les temps forts du sommet Poutine-Biden à Genève
Castex annonce la levée du couvre-feu et la fin du port du masque en extérieur
Tags:
Juno, NASA, Ganymède (lune de Jupiter), Jupiter
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook