Sci-tech
URL courte
Par
3220
S'abonner

La Station spatiale internationale n’a subi aucun dommage après que les propulseurs du module Nauka récemment amarré ont démarré accidentellement. L’incident n’a pas mis en danger l’équipage, rapporte la Nasa.

Bien que la Station spatiale internationale (ISS) ait été déplacée de 45 degrés de sa position après que les propulseurs du module Nauka ont commencé à fonctionner de manière inattendue, cela n’a causé aucun dommage, selon les responsables de la Nasa.

«Nous n’avons remarqué aucun dommage», a déclaré Joel Montalbano, directeur du programme ISS au sein de l’agence spatiale américaine lors d’une conférence de presse par téléphone.

Il a précisé que les personnes à bord n’avaient ressenti aucune secousse.

«Il n'y a eu aucun danger immédiat pour l'équipage.»

L’équipage en sécurité, la station en bon état

La Nasa a confirmé jeudi 29 juillet les propos de M.Montalbano via Twitter.

«Les membres d'équipage sont en sécurité et réviseront leur emploi du temps pour aujourd'hui afin de se concentrer sur les efforts de récupération suite à la perte d'attitude inattendue causée par le démarrage des propulseurs du module russe Nauka. La station a repris sa position initiale et est en bon état.»

Le module Nauka («science» en russe) lancé le 21 juillet par une fusée Proton M s’est amarré à l’ISS le 29 juillet après huit jours de vol.

Les moteurs allumés pour redresser la position

Quelques heures après l’arrimage, les moteurs du module ont démarré accidentellement. L’ISS a été déplacée de sa position normale ce qui a obligé les cosmonautes à allumer les moteurs du segment russe de la station pour compenser le mouvement.

«Les propulseurs [de Nauka] ont commencé à fonctionner de manière inattendue et par inadvertance, déplaçant la station de 45 degrés de sa position. Les opérations de redressement l’ont replacée dans sa position (initiale)», a expliqué la Nasa.

Commentaire de Roscosmos

L’agence spatiale russe Roscosmos a expliqué le démarrage accidentel des propulseurs par «le travail avec le carburant restant».

«Le processus de transition du module Nauka du régime vol en régime arrimé à l’ISS est en cours. Le travail est mené avec le carburant restant», a commenté son service de presse à Sputnik.

Le directeur de l’agence Dmitri Rogozine a été laconique sur Twitter:

«Tout est en bon ordre à bord de l’ISS. L’équipage se repose. Je vous conseille de faire de même».

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
ISS, NASA, incident
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook