Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Une copie de l'icône de la Vierge de Kazan attendue à Moscou en provenance du Vatican

    Société
    URL courte
    0 01

    Une délégation représentative de l'Eglise catholique romaine arrivera vendredi à Moscou par vol spécial en provenance du Vatican pour apporter une copie de l'icône de la Vierge de Kazan, a annoncé le Département des relations ecclésiastiques extérieures (DREE) du Patriarcat de Moscou.

    Une délégation représentative de l'Eglise catholique romaine arrivera vendredi à Moscou par vol spécial en provenance du Vatican pour apporter une copie de l'icône de la Vierge de Kazan, a annoncé le Département des relations ecclésiastiques extérieures (DREE) du Patriarcat de Moscou.

    Samedi, le jour de la célébration de la Dormition de la Vierge, cette image sera remise solennellement au Patriarche de Moscou et de toutes les Russie, Alexis II.

    Conduite par le cardinal Walter Kasper, président du Conseil pontifical pour l'unité des chrétiens, la délégation comprend le cardinal Théodor McCarrick, archevêque de Washington, l'évêque Renato Boccardo, secrétaire du Conseil pontifical pour les communications sociales, Joaquin Navaro Valls, porte-parole du Saint-Siège, Andrea Riccardi, fondateur de la Communauté catholique de Sant'Egidio, l'évêque Brian Farrell, secrétaire du Conseil pontifical pour l'unité des chrétiens, le représentant du Saint-Siège en Fédération de Russie, l'archevêque Antonio Mennini, et le chef des catholiques russes le métropolite Tadeusz Kondrucevic.

    Au nom de l'Eglise orthodoxe russe, la délégation vaticane sera accueillie à l'aéroport par l'évêque Alexandre de Dmitrov .

    De nombreuses icônes et autres choses sacrées emportées du pays à l'époque ou l'Eglise était persécutée sont restituées à la Russie. Parmi elles il y aura bientôt une des plus récentes copies de l'icône de la Vierge de Kazan, a déclaré à RIA Novosti le vice-président du DREE, l'archiprêtre Vsevolod Tchapline.

    Selon celui-ci, les experts russes et vaticanais estiment que cette image sainte a été exécutée au XVIIIe siècle.

    Les croyants accueillent avec reconnaissance chaque chose sacrée récupée par la Russie, parce que ce sont devant elles que nos ancêtres priaient, a dit Vsevolod Tchapline en ajoutant toutefois qu'en restituant cette icône à la Russie le Vatican a accompli un acte de bonne volonté et aussi de justice.

    On voudrait espérer que cet acte symbolique sera suivi par beaucoup d'autres, de plus grande portée pour nos fidèles, visant à normaliser les relations entre les Eglises orthodoxe et catholique, a souligné le représentant du Patriarcat de Moscou.

    Vsevolod Tchapline a expliqué qu'il avait en vue l'abandon de toute activité missionnaire proselytique en direction des gens appartenant à la foi orthodoxe ainsi que le changement de la condition actuelle des adeptes de l'Eglise orthodoxe canonique dans les régions occidentales de l'Ukraine.

    Selon Vsevolod Tchapline, l'histoire de la copie restituée est assez floue et les investigations seront poursuivies.

    La seule chose que l'on sache, c'est qu'après la guerre l'icône a pendant de longues années été en possession d'un particulier aux Etats-Unis. Des croyants orthodoxes souhaitaient l'acheter, mais ils n'ont pu réunir l'argent nécessaire. L'image sainte a finalement été acquise par l'organisation catholique Armée bleue, après quoi l'icône a pris le chemin de Fatima (Portugal). Depuis onze ans la Vierge de Kazan se trouvait dans les appartements papaux.

    Pour le moment on ignore encore où se trouvera la copie de l'icône de Kazan une fois qu'elle aura été restituée à la Russie.

    Après la remise de l'icône au Patriarche, la délégation vaticane passera quelques jours en Russie. Cependant, le DREE n'annonce pour le moment aucune rencontre officielle. La délégation visitera l'Eglise du Sauveur, plusieurs autres églises ainsi que des monastères de Moscou et la Laure de la Trinité Saint-Serge.

    Lire aussi:

    L’ambassadeur d’Ukraine convoqué au Vatican: Kiev dément
    Une Église orthodoxe locale sera-t-elle créée en Ukraine?
    Le numéro deux du Vatican souhaite rencontrer Vladimir Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik