Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Echec social pour six millions d'enfants russes

    Société
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 16 mai - RIA Novosti. Sur les 30 millions de mineurs de Russie, un enfant sur cinq vit en situation d'échec social, a fait savoir le président de la Douma d'Etat (chambre basse du parlement russe), Boris Gryzlov, en intervenant lundi à l'ouverture de la rencontre internationale des femmes parlementaires des pays membres de la CEI (Communauté des Etats indépendants) consacrée à la protection des droits de la famille et des enfants.

    "Les mineurs non protégés par leurs familles et qui vivent pratiquement dans la rue, sont à la fois

    des recrues et des victimes faciles pour le monde du crime", a relevé le parlementaire.

    Selon lui, ces deux dernières années, le nombre de crimes et délits commis par les mineurs et avec leur participation a augmenté de 10 pour cent.

    Boris Gryzlov a également indiqué que parmi les problèmes d'actualité internationale, la condition des enfants adoptés par les étrangers occupe une place importante.

    "La pratique montre que les formes existantes de contrôle de leurs (des enfants) conditions de vie et d'éducation sont loin d'être parfaites", a souligné le responsable.

    "Ces imperfections de la législation et la mauvaise application des lois coûtent parfois la vie aux enfants", a-t-il souligné.

    Le forum a entendu l'adresse du président russe, Vladimir Poutine.

    "Le perfectionnement de la législation dans ce domaine (protection sociale de la famille et des enfants) est impossible sans une coopération étroite entre les parlements, un échange d'expérience dans la résolution des problèmes sociaux liés à la maternité, à l'enfance et au renforcement des valeurs familiales", indique le message du chef de l'Etat russe.

    "Votre forum, qui est devenu traditionnel, a rassemblé des représentants des organes législatifs des pays de la CEI et des militants actifs des organisations non gouvernementales, afin d'examiner les problèmes de la protection sociale et juridique de la famille et des enfants des Etats de la Communauté", a relevé le président en souhaitant à la conférence un travail fructueux.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik