Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    La politique du "gourdin" à l'égard de Cuba

    Société
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 1er août - RIA Novosti. C'est un retour à la "politique impérialiste du gourdin" et la manifestation d'une l'"hostilité extrême" à l'égard de Cuba: c'est ainsi que Karen Khatchatourov, président du Comité russe de coopération avec l'Amérique latine, a qualifié l'introduction dans la structure du Département d'Etat américain d'un poste de coordinateur, chargé de préparer le changement de pouvoir sur l'île voisine.

    "Une nouvelle action anticubaine témoigne de l'hostilité extrême des dirigeants américains vis-à-vis de Cuba, victime d'un blocus illégal qui dure près d'un demi-siècle", lit-on dans la déclaration de Karen Khatchatourov parvenue lundi à RIA Novosti.

    La semaine dernière, la Secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice a annoncé la création, dans la structure de son département, d'un poste de coordinateur chargé de préparer le changement de pouvoir à Cuba. Ce poste est assumé par Kaleb McCurry, du Comité des relations internationales de la Chambre des représentants du congrès américain.

    "L'annonce publique de la "préparation du changement de pouvoir à Cuba" est une ingérence non dissimulée dans les affaires intérieures d'un Etat souverain, un retour à la politique impérialiste du gourdin et à une "diplomatie de la canonnière", lit-on dans la déclaration de Karen Khatchatourov.

    Lire aussi:

    Cuba: 16 diplomates américains victimes d'«attaques acoustiques»
    Un groupe de sénateurs US propose un projet de loi pour lever l'embargo de Cuba
    Trump annule la décision de l'administration Obama de normaliser les relations avec Cuba
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik