Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Les Russes ne sont ni plus riches ni plus pauvres (statistiques)

    Société
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 1er novembre - RIA Novosti. La parité entre riches et pauvres reste inchangée depuis douze mois en Russie, selon un rapport du Service fédéral des statistiques (Rosstat) publié mardi.

    Entre janvier et septembre 2005, comme entre janvier et septembre 2004, les 10% des ménages les plus aisés gagnaient 29,8% du revenu global de la population, contre 2% pour les 10% des familles les plus pauvres.

    Pendant cette même période, 37,3% de la population touchaient un revenu mensuel moyen par habitant supérieur à 7.000 roubles (200 EUR), contre 26,8% il y a un an. 1,2% de la population gagnait par mois moins de 1.000 roubles (29 EUR), contre 2,4% il y a un an.

    Selon les données provisoires du Rosstat, les recettes globales de la population dépassaient les dépenses de 9,2 milliards de roubles (270 M EUR) alors que l'écart était de 47,6 milliards de roubles (1.380 M EUR) entre janvier et septembre 2004.

    Sur les neuf premiers mois de 2005, le revenu global de la population s'est établi à 9.313,2 milliards de roubles (269,9 mds d'euros), contre 9.322,4 milliards (270,2 mds d'euros).

    Les achats de biens et de services représentaient 72,6% des dépenses globales de la population, les cotisations obligatoires 8,9%, l'épargne 10,1% et l'achat de devises 8,5%.

    Au 1er octobre, les Russes ont épargné 3.212,6 milliards de roubles (93 mds EUR), dont 1.819,3 milliards (53 mds EUR) en dépôts bancaires, 947,8 milliards (27 mds EUR) en liquidités et 445,5 milliards (13 mds EUR) en valeurs.

    Lire aussi:

    SPIEF: des accords pour 31,5 mds EUR signés
    Dans 10 ans les bombardiers stratégiques US ne pourront plus passer la défense russe
    Brexit: Londres refuse de payer la «facture du divorce» de 60 mds EUR
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik