Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Les auteurs présumés de plus de 50 meurtres commandités arrêtés à Moscou (police)

    Société
    URL courte
    0 0 11

    MOSCOU, 30 janvier - RIA Novosti. Quatorze membres d'un gang ukrainien, auteurs présumés de 60 délits dont plus de 50 meurtres commandités, ont été arrêtés à Moscou et dans sa région, a annoncé lundi Iouri Karassev, un des responsables du ministère russe de l'Intérieur.

    "En janvier 2006, le ministère ukrainien de l'Intérieur a informé la Russie que 14 membres d'un gang ukrainien recherchés pour avoir commis plus de 50 meurtres commandités en Ukraine entre 1991 et 2002 se trouvaient à Moscou", a indiqué M.Karassev.

    Les unités d'instruction criminelle russes et ukrainiennes ont arrêté les 14 personnes dont le leader du groupe Guéronti Lepsaï, 33 ans, au cours d'une opération spéciale tenue les 27 et 28 janvier, a conclu le responsable.

    Ces personnes sont des citoyens ukrainiens âgés de 30 à 58 ans, en partie des repris de justice, a-t-il précisé. Le leader du groupe a été arrêté en possession d'une fausse carte d'identité ukrainienne, a ajouté le responsable policier.

    Neuf membres du groupe avaient fait l'objet d'arrestations en Ukraine, a précisé le colonel.

    "D'après la signalétique fournie par la police ukrainienne, les recherchés possédaient des armes à feu, maîtrisaient le combat rapproché et, vu leur nature audacieuse, auraient pu commettre des meurtres et des attaques à main armée sur le territoire de la Russie", a relevé Youri Karassev.

    "La complicité des prévenus dans des crimes commis en Russie est actuellement établie et la question de leur extradition vers l'Ukraine réglée", a ajouté le colonel de police.

    Selon le représentant du ministère russe de l'Intérieur, plus de 32 000 personnes ont fait l'objet de mandats d'arrêt internationaux au sein de la Communauté des Etats indépendants l'année dernière.

    "En 2005, les organes de sécurité des pays de la CEI ont arrêté 354 citoyens russes recherchés en Russie et 256 accusés originaires des pays membres de la CEI ont été mis en examen en Russie", a précisé Youri Karassev.

    Lire aussi:

    La Géorgie demande à l'Ukraine d'extrader son ex-Président Saakachvili
    Kiev introduit des sanctions contre des réseaux sociaux et médias russes, dont Sputnik
    L’armée ukrainienne, une des «plus efficaces» en Europe, selon Porochenko
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik