Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Scandale des caricatures : la Douma veut connaître les raisons de la fermeture de plusieurs journaux régionaux

    Société
    URL courte
    0 0 0

    MOSCOU, 22 février - RIA Novosti. La Douma (chambre basse du parlement russe) a décidé de demander à l'Agence fédérale pour la presse un complément d'information sur la légitimité et les raisons de la fermeture de journaux dans plusieurs régions du pays, notamment à Volgograd.

    "Nous sommes confrontés à une drôle de situation, les caricatures sont publiées au Danemark mais les fermetures de journaux ont lieu en Russie", a indiqué dans son intervention le député indépendant Vladimir Ryjkov.

    Selon le député, une action judiciaire a été intentée contre un participant à un forum Internet, ce qui est un précédent dans la pratique judiciaire russe, dans sa circonscription située dans le Territoire administratif de l'Altaï (Sibérie du Sud).

    "Dans ma circonscription, le Parquet a intenté une action contre un internaute. Il a écrit un commentaire sur un forum, et le parquet a intenté une action en justice et des gens sont en ce moment interrogés", a affirmé le député.

    "C'est la première fois au monde qu'une action en justice est intentée pour un forum Internet", a-t-il ajouté.

    Le 9, un journal de Volgograd publiait un dessin représentant le Christ, Moïse, Buddha et Mohamed en train de regarder la télévision. Sur l'écran, on voyait deux groupes de personnes prêts à s'empoigner. On lisait sous le dessin : "Ce n'est pas cela que nous vous avons enseigné!"

    Le maire par intérim de Volgograd, Andreï Doronine, a annoncé le 17 que la mairie, en tant que fondateur du journal, fermait ce dernier, prétextant l'indignation des habitants de la ville.

    Le 15 février, un autre journal de Volgograd a publié dans son article "Guerre des caricatures : opinion" les 13 caricatures du prophète Mahomet tirées d'Internet qui avaient été publiées antérieurement dans la presse occidentale, provoquant une vague d'indignation parmi les musulmans.

    Lire aussi:

    Émirats: un Indien écope de trois mois de prison pour offense à l'islam
    «Golfe Persique pour toujours»: Trump raillé par des caricaturistes iraniens
    Coupe du Monde 2018: la Volgograd Arena se prépare à un Stalingrad du foot
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik