Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    La majorité des Russes ont une attitude neutre envers Mikhail Gorbatchev

    Société
    URL courte
    0 11
    MOSCOU, 27 février - RIA Novosti. Le 2 mars, Mikhail Gorbatchev, ex-président de l'URSS, aura 75 ans.

    De nombreux Occidentaux le considèrent comme un éminent homme politique du 20e siècle, car son nom est rattaché à l'apparition dans le lexique politique international des mots "perestroïka" (restructuration) et "nouveau mode de pensée", ainsi qu'à la destruction du "mur de Berlin".

    La Fondation de l'opinion publique a décidé de demander aux Russes leur avis à ce sujet. Il s'avère que 17% des sondés sont solidaires de l'opinion des Occidentaux contre 68% qui ne la partagent pas.

    Aujourd'hui, 14% des Russes apprécient Mikhail Gorbatchev et 28% le désapprouvent. La majorité des sondés sont indifférents à son égard. L'avis de Mikhail Gorbatchev sur les événements politiques en cours intéresse 19% des participants au sondage, les trois quarts des sondés sont indifférents. Un cinquième des personnes interrogées veulent savoir ce que fait aujourd'hui l'ancien chef de l'Etat (Mikhail Gorbatchev dirige actuellement la Fondation publique internationale d'études politiques et socio-économiques qui porte son nom), 79% affirment que cela ne les intéresse pas. Si les réponses ne diffèrent pas en fonction des générations, elles varient selon le niveau d'instruction des sondés. Ainsi, parmi les personnes ayant une instruction secondaire incomplète, l'activité actuelle de Mikhail Gorbatchev intéresse 13% des personnes interrogées contre 82% d'avis indifférents. Parmi les sondés ayant une instruction supérieure, ces indices sont respectivement de 25% et de 73%.

    La majorité des sondés estiment que Mikhail Gorbatchev a fait plus de tort que de bien au peuple du pays. 11% ont un avis différent.

    En tant qu'homme et personnalité, Mikhail Gorbatchev inspire de la sympathie à 33% des sondés et de l'antipathie à 38%. La Fondation de l'opinion publique indique qu'en 2004 la part des personnes éprouvant de la sympathie pour Mikhail Gorbatchev dépassait légèrement celle des personnes ayant de l'antipathie pour lui: respectivement, 39% et 35%.

    D'ailleurs, parmi les sondés ayant une instruction supérieure, ceux qui nourrissent de la sympathie pour Mikhail Gorbatchev sont aujourd'hui plus nombreux que ceux qui ressentent de l'antipathie (40% et 32%). Les avis négatifs prévalent dans la catégorie des sondés ayant une instruction secondaire incomplète (25% ont une bonne opinion de Mikhail Gorbatchev en tant que personnalité, 45% ont une opinion négative).

    Le sondage a été effectué début février 2006 auprès de 1500 personnes dans 100 localités de 44 régions, territoires et républiques de la Russie. 600 Moscovites ont également été interrogés. La marge d'erreur ne dépasse pas 3,6%.

    Lire aussi:

    Deux tiers des Américains redoutent les conséquences internationales des actions de Trump
    Plus de 80% des Ukrainiens qualifient de chaos la situation dans leur pays
    Promesse non tenue: la garantie du non-élargissement de l'Otan vers l'Est enfin prouvée?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik