Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Fondation du comité d'organisation du mouvement apolitique "Russie multinationale"

    Société
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 4 mai - RIA Novosti. Le comité d'organisation du mouvement apolitique "Russie multinationale" a été fondé à Moscou, a annoncé jeudi Kameljan Kalandarov, dirigeant de l'organisation islamique russe Al-Haq (Justice), au cours d'une table ronde à RIA Novosti.

    "L'objectif principal du mouvement est de contribuer à la renaissance d'une Russie multinationale, d'assurer le respect des droits et des libertés de tous les citoyens, indépendamment des nationalités et des religions, d'apporter une aide réelle aux minorités nationales et de soutenir les efforts déployés par les autorités russes en vue de renforcer l'Etat et d'appliquer une politique des nationalités conforme aux impératifs actuels", a déclaré Kameljan Kalandarov.

    Selon lui, il faut aujourd'hui "redynamiser l'élite interethnique" et prévenir les conflits ethniques et religieux, au lieu d'agir "après coup".

    Le comité d'organisation fondé à Moscou compte déjà plus de 25 prestigieux doyens de diverses régions qui représentent toutes les grandes autonomies ethniques enregistrées à Moscou et dans d'autres grandes villes. Au total, le comité comptera une cinquantaine de personnes.

    "Ce seront, en premier lieu, les leaders des diasporas, des associations, des représentants de toutes les religions, ainsi que les représentants des diasporas russes des pays baltes et de la CEI, car l'un de nos objectifs est de défendre les droits de nos compatriotes à l'étranger", a expliqué Kameljan Kalandarov.

    Selon lui, des sections de l'organisation s'ouvriront au moins dans 60 régions.

    Lire aussi:

    Maria Zakharova appelle les USA à ne pas «faire des ronds de jambe» à Kiev
    Interpellation de journalistes russes à Kiev: Moscou adresse deux notes de protestation
    La Présidente du Sénat russe explique ce qui incite Kiev à réprimer les journalistes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik