Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Trois quarts des Russes approuvent l'interdiction de la Gay Pride de Moscou

    Société
    URL courte
    Sondages 2006 (197)
    0 01

    La récente décision des autorités moscovites d'interdire la tenue d'une Gay Pride est approuvée par trois quarts (77%) des sondés, selon une étude réalisée par la fondation Opinion publique.

    MOSCOU, 9 juin - RIA Novosti. La récente décision des autorités moscovites d'interdire la tenue d'une Gay Pride est approuvée par trois quarts (77%) des sondés, selon une étude réalisée par la fondation Opinion publique.

    Seulement 9% des personnes interrogées réprouvent l'interdiction de la manifestation. 14% des sondés étaient sans opinion. Le résultat dépend peu de l'âge, de l'instruction, des revenus ou du domicile des répondants. La plus grande différence est constatée entre les réponses des hommes (81%) et des femmes (73%).

    L'argument le plus répandu parmi ceux qui approuvent l'interdiction de la manifestation homosexuelle est qu'il est inadmissible de faire étalage des moeurs sexuelles "non-traditionnelles" (40%).

    L'autre partie des sondés soutenant la décision des autorités de Moscou rejette énergiquement l'homosexualité en tant que telle (presque un quart des personnes interrogées). 3% estiment que l'interdiction de la gay pride correspondait aux intérêts des minorités sexuelles (car la participation à une telle manifestation aurait remis en question leur sécurité). 2% des personnes interrogées pensent que la société russe n'est pas encore mûre pour des manifestations de ce type.

    Les adversaires de l'interdiction de la gay pride considèrent cette mesure comme une violation des droits de l'homme (4%), notent que de telles marches ne dérangent personne (2%) ou expriment tout simplement leur attitude envers les homosexuels, en indiquant que ce sont "des gens comme nous" (1%) et que "chacun choisit ce qu'il préfère" (1%).

    A en juger d'après les résultats du sondage, la société russe n'a pas d'attitude univoque à l'égard des minorités sexuelles: presque la moitié des personnes interrogées (47%) condamnent les gays et les lesbiennes, moins de 40% ne les désapprouvent pas. Encore 13% des sondés étaient sans opinion.

    Plus de la moitié des Russes (53%) estiment que les homosexuels doivent cacher leur penchant, 28% pensent qu'il ne faut pas le faire et encore 19% n'ont pas pu répondre à cette question.

    11% des personnes interrogées connaissent personnellement des homosexuels, 87% n'ont pas de connaissances parmi les représentants des minorités sexuelles.

    Le sondage a été réalisé les 3 et 4 juin 2006 auprès de 1.500 personnes dans cent localités de 44 régions de la Russie. La marge d'erreur statistique ne dépasse pas 3,6%.

    Dossier:
    Sondages 2006 (197)

    Lire aussi:

    Plus de 80% des Ukrainiens qualifient de chaos la situation dans leur pays
    Deux tiers des Américains redoutent les conséquences internationales des actions de Trump
    Sous Poutine, la Russie a retrouvé un statut de grande puissance, selon un sondage
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik