Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    11.861 Russes morts du sida depuis 1987

    Société
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 8 août - RIA Novosti. Le sida a tué 11.861 personnes en Russie depuis 1987 où le premier cas de VIH y a été enregistré, a annoncé mardi le Service fédéral pour la protection des droits des consommateurs et le bien-être de l'homme (Rospotrebnadzor).

    "La Russie dénombre actuellement plus de 362.000 personnes vivant avec le VIH, dont 80% sont âgées de 15 à 30 ans, et 11.861 personnes sont mortes du sida", selon les statistiques publiées sur le site officiel de Rospotrebnadzor.

    30.800 nouveaux cas d'infection VIH ont été recensés en 2005, le taux d'infection sur 100.000 habitants étant passé de 121 cas en 2001 à 231 en 2005.

    "Dans la plupart des régions, près de 72% des séropositifs ont contracté le virus par injection de drogue intraveineuse. Mais le nombre de personnes contaminées par voie sexuelle est en croissance rapide, leur part étant passée de 6% en 2001 à 45% en 2005", précise le document.

    La part des femmes en âge reproductif (15 à 44 ans) dans la structure des séropositifs a atteint 38%, et a dépassé 50% dans certaines régions du sud.

    "La séropositivité des femmes enceintes a nettement progressé: on recensait 3.505 cas en 2005, contre seulement 300 en 1999. Le nombre des enfants nés de mères infectées par le VIH s'est élevé courant 2006 à 11.482", annoncent les statistiques de Rospotrebnadzor.

    Rospotrebnadzor a élaboré un programme baptisé Non au sida dont l'objectif est de limiter la croissance des nouveaux cas de VIH à 30.000-40.000 cas par an dans les trois à cinq années à venir, d'empêcher le fléau de quitter l'état d'épidémie concentrée dans les groupes à risque pour se transformer en une pandémie et de sensibiliser la population russe à la prévention et à la lutte contre le VIH/sida.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik