Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Film sur Saint Nicolas du Japon: 170 ans de la naissance de l'évangélisateur du pays du Soleil levant

    Société
    URL courte
    0 2 0 0
    MOSCOU, 10 novembre - RIA Novosti. Un documentaire sur la vie de Saint Nicolas du Japon, célèbre missionnaire russe, sera projeté vendredi soir, à l'occasion du 170e anniversaire de sa naissance, dans l'église Sainte Tatiana de l'Université d'Etat Lomonossov de Moscou.

    La projection aura lieu dans le cadre de l'exposition intitulée "Apôtre du Japon".

    Nikolaï Kassatkin, considéré comme le père de l'Eglise orthodoxe au Japon, est arrivé dans ce pays mystérieux et très fermé à l'âge de 24 ans. S'étant installé à Hakodate, il a appris seul la langue japonaise. Après des années de patience, il a pu réunir une petite communauté orthodoxe. Ensuite, il a transféré son centre missionnaire à Tokyo, qui était alors la nouvelle capitale de l'empire, et ouvert un séminaire pour la formation du clergé autochtone.

    L'exposition présente des icônes orthodoxes avec des inscriptions en idéogrammes, des copies des icônes les plus célèbres représentant Saint Nicolas du Japon peintes en Russie et aux Etats-Unis, ses portraits, des rouleaux de prière en japonais, des objets de culte, des oeufs de Pâques, mais surtout des photos uniques provenant des archives de Hakodate, port dans l'île d'Hokkaido, qui n'ont jamais été exposées en Russie et qui ont été photocopiées pour la première fois.

    Une partie de l'exposition est consacrée à l'état actuel de l'Eglise orthodoxe autonome du Japon. Des églises orthodoxes fonctionnent aujourd'hui dans 69 villes japonaises et comptent des dizaines de milliers de fidèles.

    En décembre 2005, un envoyé de la Laure de la Trinité-Saint-Serge (dans la région de Moscou) est arrivé à Tokyo, sur la demande de la partie japonaise, pour y fonder un monastère dédié à Saint Nicolas.

    L'exposition sera ouverte jusqu'au 31 décembre.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik