Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Le Centre de la gloire nationale de Russie commémorera en 2007 le pilote estonien Endel Pusep

    Société
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 20 décembre - RIA Novosti. Le Centre de gloire nationale de Russie et la Fondation Saint-André organiseront en 2007 des manifestations pour commémorer le pilote estonien Endel Pusep, Héros de la Grande guerre patriotique de 1941-1945.

    "La société a maintenant besoin d'une présentation équitable de l'histoire de notre pays", a indiqué le président du conseil de tutelle du Centre et de la Fondation et président de la Société des chemins de fer de Russie Vladimir Iakounine, intervenant à la réunion élargie du conseil mercredi, à la cathédrale du Saint-Sauveur à Moscou.

    "Demain, nos parlerons du pilote estonien", a-t-il souligné.

    Endel Pusep est né en 1909 dans un village estonien en Sibérie orientale. Avant la guerre, il a servi comme pilote dans l'aviation polaire, travaillé comme pilote d'essai. Vers avril 1942, il a effectué une trentaine de bombardements aériens dans les arrières allemands, notamment à Berlin, Dantzig et Königsberg. Le 19 mai 1942, commandant d'équipage, il a conduit l'avion à bord duquel une délégation gouvernementale soviétique, avec à sa tête le ministre des Affaires étrangères Viatcheslav Molotov est arrivée aux Etats-Unis pour mener des négociations.

    Héros de l'Union soviétique, Endel Pusep a été décoré de l'ordre de Lénine, de l'ordre du Drapeau rouge, des ordres de Souvorov et d'Alexandre-Nevski, de l'ordre de la Guerre Patriotique, de l'ordre de l'Amitié des peuples, de l'ordre de l'Etoile rouge et d'autres décorations militaires et civiles soviétiques.

    Après la dislocation de l'URSS, les autorités estoniennes ont remis l'appartement occupé par le pilote à l'un des "anciens" de la légion estonienne des Waffen SS. Mort le 18 janvier 1996, le pilote émérite est enterré à Tallinn.

    Lire aussi:

    Les médias indiquent pourquoi un avion espagnol a tiré un missile de combat en Estonie
    Un soldat estonien vs un ours montrant les dents: une pub anti-écologique ou politique?
    Moscou sur le refus d’accréditer Rossiya Segodnya: «C’est de la discrimination»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik