Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Alexis II exhorte les chrétiens orthodoxes et catholiques à régler leurs problèmes

    Société
    URL courte
    0 0 0 0
    ATHENES, 16 janvier - RIA Novosti. Les positions des chrétiens orthodoxes et des catholiques sur bien des questions sont proches, mais il faut régler ces problèmes qui persistent encore dans leurs relations, a estimé mardi à Athènes le Patriarche de Moscou et de Toutes les Russies, Alexis II.

    "A mon avis, nous sommes d'accord qu'il est très important de promouvoir le dialogue et la coopération entre nos deux Eglises pour témoigner au monde contemporain des valeurs traditionnelles du christianisme. Sur bien des questions, qu'il s'agisse de la morale chrétienne, de la famille ou de la bioéthique, nos positions sont très proches de celles des catholiques", a notamment indiqué le chef de l'Eglise orthodoxe russe dans une interview accordée au journal grec "Eleftherotypia".

    "Quoi qu'il en soit, pour que notre travail conjoint réussisse, il faut régler les problèmes qui restent encore. Ces problèmes sont liés, entre autres, à des activités missionnaires des catholiques parmi les gens baptisés ou se croyants orthodoxes. Il est tout aussi nécessaire de régler certaines questions d'ordre pratique dans les relations entre les orthodoxes et les uniates", a ajouté le Patriarche de Moscou et de Toutes les Russies.

    Commentant la possibilité d'une visite du Pape à Moscou, Alexis II a dit que "somme toute, une telle possibilité n'avait jamais été exclue en principe".

    "Seulement, nous avons toujours estimé que toute rencontre entre les chefs des deux Eglises devait être bien préparée par le règlement préalable des questions compliquées dans les rapports interconfessionnels", a expliqué le chef de l'Eglise orthodoxe russe.

    "Pour ce qui est du désir de la partie catholique d'organiser une visite du Pape à Moscou, il était plutôt typique de l'ancien pontificat. Autant que je sache, l'actuel Pape Benoît XVI ne met pas la question de sa visite en Russie comme une condition sine qua non du développement de nos relations", a précisé Alexis II.

    Evoquant la récente visite du Pape en Turquie, le chef de l'Eglise orthodoxe russe l'a qualifiée d'"événement important de la vie internationale".

    "Néanmoins, il est tout à fait évident que les problèmes dans les relations entre l'Eglise catholique romaine et l'Eglise orthodoxe ne sont aucunement liés à cette visite", a fait remarquer en conclusion le Patriarche de Moscou et de Toutes les Russies, Alexis II.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik