Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Les Russes raffolent de salaisons et de confitures

    Société
    URL courte
    Sondages 2006 (197)
    0 2101
    MOSCOU, 17 avril - RIA Novosti. La plupart des Russes (82%) font des conserves de produits alimentaires. Ils ne sont que 18% à ne pas en faire et ce taux tombe à 5% dans les régions rurales. Ces chiffres proviennent d'un sondage réalisé par la fondation Opinion publique.

    Ce que l'on aime surtout en Russie ce sont les salaisons (choucroute, champignons et concombres marinés) ainsi que les confitures et les compotes (75 et 73% respectivement). Deux personnes interrogées sur trois (68%) font également des stocks de légumes frais (pommes de terre, betteraves, carottes, etc.). Les Russes sont 17% à mettre des fruits de côté pour l'hiver (pommes, poires, etc.). Beaucoup font sécher ou congèlent des champignons, des baies et des fruits (22 et 21%). Les produits les moins stockés sont le lard (13%), la farine (8%), les gruaux (6%), l'huile de tournesol (4%). Les Russes ne sont que 4% à faire des réserves de poisson et de viande fumés et salés et 5% à confectionner des conserves de viande.

    66% des Russes font des stocks de produits qu'ils cultivent et élèvent eux-mêmes sur leur lopin individuel ou à la datcha (maison de campagne); pour 30% ce sont des produits achetés au marché; un Russe sur quatre conserve sous une forme ou une autre les champignons, les baies et les herbes ramassés et cueillies dans la forêt; 10% se procurent les produits à conserver dans les magasins d'alimentation tandis que 3% font des réserves de produits de la chasse et de la pêche.

    80% des Russes font des conserves et stockent des produits pour leur consommation personnelle et ils ne sont que 2% à les destiner à la vente. Pour 12% des Russes les conserves et les stocks constituent leur principale source alimentaire (28% à la campagne). Pour 43% de la population ils représentent un appoint substantiel aux denrées achetées dans les magasins. Pour 26% cet appoint est secondaire.

    Les réponses données à la question de savoir pourquoi les Russes font des conserves et des stocks sont très diverses: les conserves sont "un soutien appréciable" (32%), dans les magasins les prix "sont élevés", "les conserves reviennent meilleur marché" (15%); ce que l'on cultive soi-même est "toujours meilleur" (14%); "pour poursuivre les traditions familiales" (6%); "pour ne pas perdre les fruits de son travail" (5%); les stocks que l'on fait sont "écologiquement propres" (5%); les réserves sont toujours "providentielles les jours sans" (4%).

    A la mi-avril, 7% des Russes possèdent encore la plus grande partie de leurs stocks, 57% en ont moins de la moitié et 13% les ont tous consommés.

    Ce sondage a été réalisé dans cent localités de 44 entités de la Fédération de Russie les 7 et 8 avril 2007 auprès d'un échantillon représentatif de 1.500 personnes. La marge d'erreur ne dépasse pas 3,6%.

    Dossier:
    Sondages 2006 (197)

    Lire aussi:

    Royaume-Uni: à la veille des législatives, le vent tourne au sein de l'opinion publique
    Les champignons, ancêtres d'Internet?
    Réserves d’or allemandes et article dans le Bild: «un faux et une mauvaise anecdote»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik