Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Pavillon russe d'Auschwitz: la position de la Pologne est politique (fondation russe "Holocauste")

    Société
    URL courte
    0 4 0 0
    MOSCOU, 17 avril - RIA Novosti. La direction du musée d'Auschwitz, qui parle d'imprécisions concernant la fermeture du pavillon russe, ne fonde pas sa position sur des faits historiques, a déclaré mardi l'historien et coprésident de la fondation russe "Holocauste", Ilia Altman, lors d'une conférence de presse qui s'est déroulée dans les locaux de RIA Novosti.

    "La prise de position de la direction du musée est politisée", a-t-il affirmé. Il a appelé les parties à "séparer la politique de la science".

    L'administration du musée considère notamment que la partie russe a commis une imprécision en comptant parmi les citoyens soviétiques morts à Auschwitz les habitants des territoires annexés par l'URSS en 1939 (l'Ukraine occidentale et une partie de la Biélorussie).

    M. Altman a souligné que les nazis ne se préoccupaient pas de la citoyenneté des victimes de l'Holocauste, mais du fait qu'ils étaient Juifs.

    Début avril, le MID (ministère russe des Affaires étrangères) a exprimé son incompréhension face à la décision de la direction du musée de fermer le pavillon russe et a appelé à s'abstenir de toute spéculation autour de la mémoire des victimes de la Shoah.

    "Le pavillon national de l'URSS" au musée d'Auschwitz, ouvert en 1961, a été rénové plusieurs fois, la dernière remontant à janvier 2005, à l'occasion de l'anniversaire des 60 ans de la libération des détenus d'Auschwitz.

    Le camp de concentration nazi d'Auschwitz fut créé sur le territoire polonais par les nazis en avril 1940. Sur tout le territoire du camp, environ 1,1 million de personnes ont été exterminées. Le 27 janvier 1945, jour de la libération par l'Armée du premier front ukrainien, 7.000 rescapés se trouvaient dans le camp.

    En 1947, la Diète de la République populaire de Pologne a officiellement fait du camp d'Auschwitz un mémorial des martyrs polonais et d'autres peuples.

    En 1979, le musée a été inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO. Plus de 500.000 touristes le visitent chaque année.

    Lire aussi:

    Décès d'un ancien garde d'Auschwitz impliqué dans la mort de 170.000 personnes
    De jeunes Juifs de Russie allumeront des bougies à Auschwitz
    Une descendante de victimes de la Shoah vole des objets à Auschwitz
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik