Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Ukraine: le Parti des régions favori en cas d'élections parlementaires (sondage)

    Société
    URL courte
    0 0 0 0
    KIEV, 24 avril - RIA Novosti. Le Parti des régions, le Bloc Ioulia Timochenko (BIT), le bloc "Notre Ukraine", le Parti communiste et le mouvement Autodéfense populaire de Iouri Loutsenko auraient été représentés à la Rada suprême si les élections avaient eu lieu mi-avril 2007, rapporte un sondage de l'Institut international de sociologie de Kiev.

    35,5% des sondés se sont déclarés prêts à donner leur voix au Parti des régions, 19,6% au BIT, 12,9% des interrogés auraient soutenu "Notre Ukraine". Enfin, 4,2% auraient voté pour le parti communiste et 3,7% pour le mouvement Autodéfense populaire.

    Lors des élections parlementaires en Ukraine, tout parti doit franchir la barre des 3% pour être représenté à la Rada suprême.

    En outre, le Bloc de Natalia Vitrenko aurait recueilli 1,8% des voix, celui de Vladimir Litvine 1,7%, et le parti socialiste 1,2%. 6,6% auraient voté "contre tous les candidats". 10,3% des interrogés ne se sont pas prononcé.

    Le sondage a été effectué entre le 14 et le 19 avril auprès de 2039 personnes en âge de voter (18 ans). La marge d'erreur ne dépasse pas 3,5%.

    Le président ukrainien a signé le 2 avril un décret portant dissolution du parlement et fixant la date des élections anticipées au 27 mai prochain. Le décret a fait suite à la défection de 11 députés des groupes d'opposition de la Rada suprême qui avaient rejoint la coalition pro-gouvernementale.

    Les députés de la coalition ont qualifié le décret d'anticonstitutionnel et refusé de s'y soumettre. 53 parlementaires ont saisi la Cour constitutionnelle qui doit se prononcer sur la conformité du décret à la Loi fondamentale de l'Ukraine.

    Lire aussi:

    Porochenko destitué? Du moins, il aurait «mérité d’être évincé du pouvoir 5 fois»
    L’adhésion de l’Ukraine à l’Otan amènera à un durcissement des défis géopolitiques
    Timochenko donne la date d'une éventuelle désintégration de l'Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik