Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Seuls 1% des Russes souhaitent revenir aux années Eltsine

    Société
    URL courte
    Sondages 2006 (197)
    0 220
    MOSCOU, 25 avril - RIA Novosti. Que pensent les Russes de l'époque de Boris Eltsine? C'est la question que le Centre national d'étude de l'opinion publique (Vtsiom) a posé aux Russes à trois reprises depuis son départ de la présidence.

    A la question: "si vous aviez le choix, à quelle époque souhaiteriez-vous vivre?", la majorité des sondés (39%) ont affirmé vouloir vivre dans la Russie actuelle, tandis qu'un peu moins (31%) ont déclaré souhaiter vivre sous Léonid Brejnev. Toutes les autres périodes historiques n'ont retenu qu'une infime minorité de partisans: seulement 1% désireraient vivre au temps de Boris Eltsine, 6% sous Staline et 4% au début du XXe siècle.

    Mais si on aborde la question de l'époque sur le plan du développement général, l'avis des interrogés se partage entre trois périodes du XXe siècle: celle de Lénine, de Nicolas II et de Brejnev. L'approche des autres périodes est négative (l'époque stalinienne, de Khrouchtchev, de Gorbatchev et de Eltsine) ou positive (sous Vladimir Poutine). Plus l'époque appréciée se rapproche dans le temps, plus les opinions des Russes se renforcent: la période Gorbatchev sur le plan du développement général est jugée négative par 72% des sondés (15% la soutiennent), la période Eltsine par 80% (soutenue par 9%), et la présidence de Vladimir Poutine est à l'inverse soutenue par 67% des sondés (20% la contestent).

    Depuis que Boris Eltsine s'est excusé auprès des citoyens russes de n'avoir répondu totalement à leurs attentes et qu'il a quitté le Kremlin, la plupart des Russes (65%) n'ont pas changé d'avis sur ce dernier, tandis que 27% des interrogés ont déclaré que l'idée qu'ils avaient de lui s'était améliorée. Pour 5%, elle a empiré.

    Le sondage a été réalisé les 6 et 10 janvier 2000, les 15-16 et 22-23 octobre 2005, auprès de 1.600 personnes résidant dans 153 localités de 46 régions russes. La marge d'erreur ne dépasse pas 3,4%.

    Dossier:
    Sondages 2006 (197)

    Lire aussi:

    Retour sur les «grandes premières» au sommet entre Washington et Moscou
    Un tiers des Russes jugent possible une guerre USA-Russie
    Et le dirigeant russe le plus populaire est…
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik