Ecoutez Radio Sputnik
Société

Les Russes se débarrassent de leurs dollars?

Société
URL courte
0000
MOSCOU, 10 mai - RIA Novosti. Les Russes vendent massivement des dollars américains, constate jeudi le quotidien Gazeta.

En mars 2007, l'offre de dollars dans le domaine des changes a dépassé la demande de 1,1 milliard. L'offre nette de dollars (achats déduits) s'est multipliée presque par quatre par rapport au mois de février. De tels rythmes de vente n'avaient été enregistrés que deux fois par le passé: en mai et en décembre 2006.

Parallèlement à l'augmentation de la vente de dollars, on constate une croissance de la demande d'euros, écrit le journal, et la demande dépasse l'offre. La demande nette d'euros s'est chiffrée à 0,4 milliard de dollars, augmentant de 50% par rapport au mois précédent, selon les statistiques de la Banque centrale. Les détenteurs de monnaie étrangère se séparent des euros beaucoup moins souvent. Les rythmes de croissance de l'offre de dollars chez la population au mois de mars étaient presque deux fois plus grands que la croissance de l'offre d'euros.

Le plus souvent, les Russes changent tout simplement leurs dollars contre des euros, mais dans les statistiques de la Banque centrale, cette transaction est considérée comme deux opérations successives: d'abord la vente de dollars contre des roubles, puis l'achat d'euros.

Cependant, notent les analystes du quotidien, il est prématuré de parler d'un changement de conjoncture sur le marché des changes. La part de l'euro dans la structure de la demande commune de monnaie étrangère en Russie n'a augmenté que d'un pour cent. La part du dollar a baissé jusqu'à 73% au mois de mars. Il est évident que cette structure est déterminée par le monopole effectif de la monnaie américaine sur le marché immobilier.

Plus de la moitié des sommes en monnaie étrangère détenues par les particuliers russes (59%) a été achetée dans des bureaux de change et 41% proviennent des retraits effectués depuis des comptes bancaires en monnaie étrangère.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik