Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Un responsable du SPS craint la restauration du socialisme en Russie

    Société
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 23 mai - RIA Novosti. Le député de la Douma (chambre basse du parlement russe) Anton Bakov, membre du conseil politique du SPS (Union des forces de droite), craint la restauration du socialisme en Russie et se propose de lutter contre l'offensive des forces de gauche dans le pays.

    "Nous sommes témoins d'une puissante offensive des forces de gauche, ce qui comporte le risque de restauration du système socialiste auquel notre peuple avait renoncé au début des années 90", a déclaré mercredi Anton Bakov au cours d'une conférence de presse à Moscou.

    Secrétaire du présidium du SPS pour les questions électorales, Anton Bakov a rappelé qu'aux élections régionales de mars dernier, plus de 40% des électeurs de Saint-Pétersbourg, ville où les positions de la droite sont traditionnellement fortes, avaient voté pour le parti Russie Juste, le KPRF (Parti communiste de la Fédération de Russie) et les Patriotes de Russie.

    Anton Bakov a constaté un renforcement considérable des positions du KPRF.

    "Non seulement les retraités, mais aussi les habitants des campagnes votent maintenant pour les communistes. Même les jeunes qui n'ont pas vécu sous le pouvoir soviétique votent pour eux", a constaté le député.

    Anton Bakov juge nécessaire d'infliger une sérieuse riposte à l'offensive de la gauche en Russie. "Puisqu'il y a une offensive, il faut lancer une contre-offensive, nous l'assurerons", a-t-il déclaré.

    Anton Bakov a proposé de créer des Comités de défense du capitalisme, réseau de structures en dehors des partis qui luttera contre l'offensive de l'idéologie socialiste et défendra le capitalisme en Russie.

    "Les comités effectueront un travail d'explication et diffuseront des écrits appropriés", a-t-il dit.

    Selon lui, ces "cellules" seront créées dans les entreprises et les différents territoires, elles comporteront des hommes politiques, des hommes d'affaires et des simples citoyens.

    Lire aussi:

    Législatives 2011: Russie unie, parti le plus populaire (sondage)
    Pyongyang affirme posséder un missile d’une portée de 3.000 km capable d'atteindre les USA
    Vers une «cyberarmée» polonaise?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik