Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    La Russie, premier consommateur mondial de tabac (député)

    Société
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 23 mai - RIA Novosti. La Russie occupe la première place mondiale en termes de consommation de tabac par tête d'habitant et d'accroissement du nombre de fumeurs, a affirmé lors d'une intervention mercredi le député Nikolaï Guerassimenko, membre de l'Académie de médecine de Russie.

    La veille de la Journée mondiale sans tabac 2007 célébrée le 31 mai, la Douma organisera à Moscou le Forum national "Santé ou tabac", les 28-29 mai, a annoncé le vice-président du comité pour la santé de la Douma (chambre basse du parlement russe).

    Les ministères de la Santé et des Affaires sociales, de la Culture, de l'Education et de la Recherche participeront à ses travaux, selon le député.

    La prise de conscience par la société des effets de l'épidémie de tabagisme - sociaux, politiques, économiques et liés à la santé de la population - reste faible, a noté le parlementaire qui a reconnu que la Loi sur la limitation de la consommation de tabac de 2001 ne garantit pas une règlementation efficace de la production et de la consommation de tabac dans l'intérêt de la santé de la nation.

    Selon le député, l'avertissement sur les effets nocifs du tabac n'occupe que 4% de la surface d'un paquet de cigarettes. Pourtant, le groupe politique de Russie unie a préparé le projet de loi selon lequel cet avertissement devra occuper 30% à 50% de la surface d'un paquet et conformément auquel les producteurs devront réduire la teneur des cigarettes en nicotine.

    Le député Guerassimenko a aussi regretté que la Russie reste l'unique grand pays du monde à n'avoir pas rejoint la Convention cadre pour la lutte antitabac de l'Organisation mondiale de la Santé.

    Cette Convention limite sérieusement les profits des producteurs de tabac, a noté le député. "Mais le gouvernement russe a au contraire favorisé au maximum les activités des compagnies de tabac", selon lui. Dans aucun pays du monde, vous ne trouverez de taxes aussi basses sur le tabac, a-t-il souligné.

    A ce jour, la Convention pour la lutte antitabac a été signé par 172 pays. Parmi les pays qui ne l'ont pas encore rejoint, on trouve le Guatemala, la Russie, le Zimbabwe et quelques autres Etats, a noté Nikolaï Guerassimenko.

    Le député a souligné que les attraits du tabac s'expliquent dans une mesure notable par son prix peu élevé. "Par rapport aux années 1990, les dépenses des ménages pour les cigarettes sont tombées de moitié sur fond d'accroissement de la consommation", a-t-il encore indiqué.

    Lire aussi:

    Pourquoi les Français fument-ils autant?
    La cigarette électronique pousse-t-elle au tabagisme?
    Philip Morris paie pour pousser les fumeurs à dire «non» à la cigarette
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik