Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    La crème de la philatélie mondiale a rendez-vous à Saint-Pétersbourg

    Société
    URL courte
    0 310
    SAINT-PETERSBOURG, 20 juin - RIA Novosti. L'exposition mondiale de philatélie "Saint-Pétersbourg 2007", qui coïncide avec les 150 ans de la sortie du premier timbre russe, a ouvert ses portes aux visiteurs mardi 19 juin, a indiqué à RIA Novosti un porte-parole du ministère russe de des Technologies de l'information et des télécommunications.

    Le ministre russe des Technologies de l'information et des télécommunications, Leonid Reïman, le président de la Fédération internationale de philatélie, Jos Wolff, et le directeur général du Bureau international de l'Union postale universelle, Edouard Dayan, ont pris part à l'inauguration officielle de l'exposition.

    L'histoire de la philatélie sur différents continents est exposée aux côtés de nombreux timbres. On peut y voir des stands d'aérophilatélie, d'astrophilatélie, ainsi que des stands consacrés à la nature, la culture, les sciences et les techniques.

    13 collections championnes, ayant remporté trois fois les grandes médailles d'or d'expositions mondiales, sont présentées à Saint-Pétersbourg. Elles sont en lice pour les récompenses les plus importantes de cette manifestation, le grand prix national et le grand prix international.

    De grands collectionneurs figurent parmi les prétendants au premier prix: le Russe Igor Gorski avec sa collection de timbres La Russie soviétique de 1918 à 1923, l'Italien Saverio Imperato qui présente une collection de timbres du Vatican, ainsi qu'une collection belge intitulée "Chemins de fer, nous avons besoin de vous", une collection américaine de timbres grecs de 1861 à 1868 représentants Hermès, et une collection hongkongaise de timbres et d'enveloppes de l'est de la Chine des années 1942-1949.

    Le grand prix sera décerné par un jury composé de représentants de plus de 30 pays.

    L'exposition se déroule jusqu'au 25 juin.

    Lire aussi:

    Pyongyang est-il obsédé par ses missiles? Il se met à les «implanter» partout!
    L'exposition de dessins d'enfants de 1917-1918 " Je dessine la révolution "
    L’exposition industrielle à Damas redonne espoir aux Syriens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik