Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    La moitié des Russes ne font pas confiance au parlement (sondage)

    Société
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 23 juillet - RIA Novosti. Selon les résultats de sondages effectués par le Centre national russe d'étude de l'opinion public (VTSIOM), la moitié de la population du pays ne fait confiance ni à la Douma (chambre basse du parlement russe) ni au Conseil de la Fédération (chambre haute).

    Seuls 33% des sondés font confiance à ces organes législatifs et 17% n'ont pas d'opinion sur ce point. Il est pourtant à noter que la proportion de ceux qui ne font pas confiance à leurs assemblées législatives régionales est un peu moins élevée: 44%. Ceux qui leur font confiance constituent, comme dans le cas précédent, 33% de l'échantillon. Dans le même temps, 23% des personnes interrogées n'ont pas donné de réponse à la question posée par les enquêteurs.

    Par contre, les résultats des sondages attestent qu'à la différence du pouvoir législatif, le pouvoir judiciaire jouit d'une plus grande autorité auprès des Russes: 49% des personnes interrogées ont déclaré qu'elles faisaient confiance aux juridictions fédérales. De leur côté, 31% des sondés ont exprimé un point de vue diamétralement opposé et 20% ont fait savoir qu'ils n'avaient pas d'opinion à ce sujet. Quant aux tribunaux de district et tribunaux municipaux, leur réputation est beaucoup moins enviable: seuls 34% de l'échantillon ont déclaré leur faire confiance; 45% ont dit qu'ils n'avaient pas confiance en eux et 21% des interviewés n'ont pas donné de réponse.

    Selon les informations du VTSIOM, au total, ceux qui font confiance au pouvoir législatif sont à peu près aussi nombreux que ceux qui s'en méfient: 45% contre 41%. Cela dit, 14% de la population russe n'ont pas défini leur position en la matière.

    C'est le pouvoir exécutif qui jouit de la meilleure réputation auprès des Russes. Ainsi, 64% des citoyens font confiance au président du pays et aux dirigeants des régions, 25% ne partagent pas cet avis et 11% n'ont pas formulé d'opinion.

    Effectués les 26-27 mai et les 30 juin-1er juillet 2007 dans 153 localités de 46 républiques autonomes et régions administratives de la Russie, les sondages d'opinion ont porté sur un échantillon de 1.600 personnes. La marge d'erreur statistique ne dépassait pas 3,4%.

    Lire aussi:

    La cote de confiance de Macron continue sa chute
    L’ambassadeur US en Russie précise son principal objectif
    Industrie automobile: les Allemands ne croient plus au «Made in Germany»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik