Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Transnistrie: un tiers des habitants rêvent de partir à la recherche d'une vie meilleure (sondage)

    Société
    URL courte
    0 10
    TIRASPOL, 31 octobre - RIA Novosti. Près d'un tiers des habitants de la Transnistrie, république sécessionniste à majorité russophone qui revendique son indépendance par rapport à la Moldavie, souhaitent partir à l'étranger à la recherche d'une vie meilleure.

    Selon une étude réalisée par un centre analytique indépendant, 29,1% des Transnistriens souhaiteraient s'expatrier. 47,6% des sondés estiment que vivre en Transnistrie est "difficile mais possible", 42,9% ne supportent plus la situation économique dans la république autoproclamée, et seulement 6,9% ne se plaignent de rien.

    Plus de la moitié des interrogés (52,2%) estiment que les prix augmentent "plus vite que d'habitude" et sont "largement en avance sur les statistiques d'inflation". 20,5% des Transnistriens affirment que l'inflation a dépassé les 20%, et 15,2% prétendent que celle-ci a dépassé les 50%. Seulement 7,4% des sondés disent ne pas ressentir cette montée des prix.

    A la question de savoir ce qu'ils comptent entreprendre pour améliorer leur condition, 23% des Transnistriens affirment qu'ils "ne feront rien", 21,3% souhaitent "trouver un emploi supplémentaire en Transnistrie", 11% "participeront à des manifestations de protestation", 15,5% "chercheront un emploi à l'étranger", et 13,6% "quitteront la Transnistrie à jamais".

    Réalisé à la mi-octobre par le Centre analytique indépendant Novy Vek ("Nouveau siècle"), le sondage a concerné 589 personnes.

    La Transnistrie, une bande de terre étroite coincée entre le fleuve Dniestr et l'Ukraine, à majorité russophone, réclame son indépendance par rapport à la Moldavie et abrite un contingent de paix russe malgré l'opposition moldave.

    Lire aussi:

    Le président moldave espère que le conflit diplomatique avec la Russie n'ira pas plus loin
    Le président moldave veut maintenir le contingent de la paix sous les auspices de Moscou
    Elle accueille une sans-abri et mobilise un Président: une incroyable histoire à Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik