Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Affaire Politkovskaïa: un tribunal militaire est saisi (fils de la journaliste)

    Société
    URL courte
    0 3 0 0

    Le dossier du meurtre d'Anna Politkovskaïa, journaliste du périodique d'opposition Novaïa gazeta, ne sera pas examiné par un tribunal civil, mais par une juridiction militaire, car l'un des prévenus est un lieutenant-colonel du FSB, a annoncé vendredi Ilia Politkovski, fils de la journaliste, lors d'une conférence de presse à Paris.

    PARIS, 3 octobre - RIA Novosti. Le dossier du meurtre d'Anna Politkovskaïa, journaliste du périodique d'opposition Novaïa gazeta, ne sera pas examiné par un tribunal civil, mais par une juridiction militaire, car l'un des prévenus est un lieutenant-colonel du FSB, a annoncé vendredi Ilia Politkovski, fils de la journaliste, lors d'une conférence de presse à Paris.

    "L'affaire a réellement été déférée devant un tribunal, avec cette précision qu'il s'agit d'un tribunal militaire. C'est un facteur très important et qui tient au fait que l'une des personnes figurant dans le dossier est un agent en activité du Service fédéral de sécurité (FSB)", a déclaré M. Politkovski au siège de l'organisation non gouvernementale Reporters sans frontières. A cette occasion, il a exprimé la crainte de voir le tribunal "examiner l'affaire à huis clos".

    Mme Politkovskaïa a été assassinée le 7 octobre 2006 dans le hall de son immeuble d'habitation, rue Lesnaïa à Moscou. Le tueur a tiré quatre balles sur la journaliste avant de prendre la fuite.

    "Je tiens à souligner que je n'accuse pas les autorités russes d'avoir organisé ce crime. Le fait qu'un agent du FSB soit impliqué dans le meurtre n'engage pas leur responsabilité", a souligné M. Politkovski. Selon lui, le bihebdomadaire Novaïa gazeta mène, pour sa part, une enquête parallèle en vue d'identifier le commanditaire, l'exécutant et les complices du meurtre.

    D'après le Parquet général de Russie, trois personnes sont accusées: Sergueï Khadjikourbanov, Djabraïl et Ibraguim Makhmoudov. Le quatrième coaccusé, Pavel Riagouzov, officier du FSB, est inculpé d'abus d'autorité et d'extorsion.

    Le dossier de l'auteur du meurtre, Roustam Makhmoudov, a été disjoint de la procédure principale. A l'heure actuelle, il vit à l'étranger, sans doute en Europe, muni d'un faux passeport, estime le fils de la journaliste.

    Selon l'instruction, le lieutenant-colonel du FSB a communiqué l'adresse du domicile de la victime à Chamil Bouraïev, alors chef de l'administration de la région d'Atchkhoï-Martan (Tchétchénie), qui, à son tour, l'a transmise aux exécutants du crime.

    Lire aussi:

    L’organisateur de l’assassinat d’Anna Politkovskaïa est mort en colonie pénitentiaire
    Des suspects projetant des attentats à Saint-Pétersbourg arrêtés par le FSB (vidéo)
    Douze terroristes du groupe Djihad islamique interpellés à Kaliningrad
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik