Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    CEDH: le ministre russe de la Justice dénonce la partialité des verdicts

    Société
    URL courte
    0 0 0

    Le ministre russe de la Justice, Alexandre Konovalov, a mis en doute vendredi l'impartialité de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), notamment dans ses verdicts à l'encontre de la Russie.

    MOSCOU, 27 février - RIA Novosti. Le ministre russe de la Justice, Alexandre Konovalov, a mis en doute vendredi l'impartialité de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), notamment dans ses verdicts à l'encontre de la Russie.

    "Depuis quelques mois, voire quelques années, l'objectivité des décisions rendues par la Cour européenne suscite des doutes", a-t-il déclaré lors d'une réunion ministérielle à Moscou.

    La CEDH a pris une série de décisions défavorables à l'Etat russe, notamment dans l'affaire de la suspension de la juge Olga Koudechkina et de la disparition de quatre Tchétchènes, obligeant les autorités à verser près de 200.000 euros de dommages et intérêts.

    Selon M. Konovalov, un quart des plaintes déposées par des Russes auprès de la CEDH concernent la lente application des décisions judiciaires.

    Depuis 1998, année de l'adhésion de la Russie à la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme, le nombre de plaintes déposées contre l'Etat russe n'en finit pas d'augmenter.

    Plus de 2.600 plaintes ont au total été déposées contre la Russie, dont presque un tiers en 2008.

    Lire aussi:

    Plus d’argent russe pour la Cour européenne des droits de l’Homme?
    Cour espagnole: la formule «département catalan des Affaires étrangères» jugée illégale
    1.000 plaintes pour «haute trahison» déposées contre Angela Merkel
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik