Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Drogue: augmentation du nombre des toxicomanes en Russie (FSKN)

    Société
    URL courte
    La lutte contre la drogue (429)
    0 0 0

    Le Service fédéral russe de contrôle des stupéfiants (FSKN) constate une augmentation du nombre des toxicomanes dans le pays, a annoncé le directeur du service Viktor Ivanov.

    MOSCOU, 8 septembre - RIA Novosti. Le Service fédéral russe de contrôle des stupéfiants (FSKN) constate une augmentation du nombre des toxicomanes dans le pays, a annoncé le directeur du service Viktor Ivanov lors d'un petit déjeuner à la rédaction du quotidien Rossiiskaïa Gazeta.

    "Le nombre des drogués dépendants ne cesse de croître, même si la croissance est relativement peu importante. Cependant, le nombre de toxicomanes recevant des soins médicaux a augmenté ces derniers temps de 1,5-2%", a-t-il déclaré dans une interview qui sera publiée mardi.

    Selon M.Ivanov, le nombre de personnes vivant au-dessous du seuil de pauvreté a également augmenté, créant de nouveaux marchés d'écoulement pour les trafiquants de drogue.

    Le directeur du FSKN a en outre souligné la hausse de la délinquance liée à la toxicomanie. D'après lui, les stupéfiants figurent dans un jugement sur dix rendus par les juridictions pénales russes, et dans le sud du pays, la part des dossiers liés à la drogue atteint 25%.

    M.Ivanov est persuadé que pour y remédier, il faut agir dans plusieurs domaines à la fois. "Premièrement, réduire l'offre de stupéfiants. Ce résultat pourra être atteint par des mesures strictement policières. Deuxièmement, réduire la demande de stupéfiants. Pour y parvenir, il faudra conjuguer les efforts de toute la société, à savoir des services sociaux, de établissements médicaux, des écoles et des organes de pouvoir exécutif", a conclu le directeur du Service fédéral russe de contrôle des stupéfiants.

    Dossier:
    La lutte contre la drogue (429)

    Lire aussi:

    Lutte anti-drogue: le monde n'a aucune leçon à recevoir des USA selon Morales
    Marseille: démantèlement du «plus important réseau de trafic de stupéfiants»
    Président kirghiz: l’opération US en Afghanistan encourage le trafic de drogue
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik