Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    La crise n'empêche pas les richards de s'offrir des propriétés de luxe (journal)

    Société
    URL courte
    0 0 0

    La crise a fait perdre à Roman Abramovitch, milliardaire russe, 40% de sa fortune, mais ne l'a pas empêché de s'offrir un domaine de luxe situé cette fois à l'île Saint-Barthélémy, dans les Caraïbes, pour la bagatelle de 90 millions de dollars.

    MOSCOU, 18 septembre - RIA Novosti. La crise a fait perdre à Roman Abramovitch, milliardaire russe, 40% de sa fortune, mais ne l'a pas empêché de s'offrir un domaine de luxe situé cette fois à l'île Saint-Barthélémy, dans les Caraïbes, pour la bagatelle de 90 millions de dollars, annonce vendredi le site du Wall Street Journal.

    Le terrain de 28 hectares est une sorte de cité balnéaire comprenant des villas avec vue sur la mer, des courts de tennis, des dancings et des restaurants. En outre, la façade de la résidence donne sur la "plage des gouverneurs" qui, selon le magazine Forbes, figure au top 10 des plus belles plages du monde.

    La petite île Saint-Barthélémy, qui appartient à la France et est surnommée "le Saint Tropez des Caraïbes", est classée comme un des endroits les plus chers pour les loisirs des millionnaires et des vedettes mondialement connues.

    De cette façon, M.Abramovitch a enrichi sa collection de propriétés immobilières qui comprend un domaine à Antibes, deux hôtels dans une station de ski alpin au Colorado (Etats-Unis), une villa en Sardaigne et une immense propriété à Knightsbridge à Londres.

     

    Lire aussi:

    Irma: la déclaration de catastrophe naturelle signée dès vendredi
    Après Irma, Saint-Martin et Saint-Barthélemy lancent une radio d'urgence
    Irma: la Russie offre son aide à la France et à Cuba
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik