Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Affaire Markelov: l'assassin présumé n'a jamais travaillé pour Gryzlov (Russie unie)

    Société
    URL courte
    Affaire Markelov (17)
    0 01

    L'assassin présumé de l'avocat Stanislav Markelov et de la journaliste d'opposition Anastassia Babourova n'a jamais travaillé en tant que rédacteur des discours du président de la Douma Boris Gryzlov, a annoncé lundi à RIA Novosti le service de presse de la fraction parlementaire de Russie unie.

    L'assassin présumé de l'avocat Stanislav Markelov et de la journaliste d'opposition Anastassia Babourova n'a jamais travaillé en tant que rédacteur des discours du président de la Douma Boris Gryzlov, a annoncé lundi à RIA Novosti le service de presse de la fraction parlementaire de Russie unie.

    "Nikita Tikhonov n'a jamais travaillé comme rédacteur de discours pour Boris Gryzlov, ni alors que ce dernier était ministre de l'Intérieur (entre 2001 et 2003, ndlr), ni à son poste actuel", a précisé le service de presse du parti au pouvoir, dont M.Gryzlov préside le Conseil suprême.

    Plusieurs medias ont auparavant annoncé, en se référant à l'ex-leader du Mouvement contre l'immigration illégale (DPNI) Alexandre Belov, que N. Tikhonov, âgé de vingt-neuf ans, avait travaillé comme rédacteur de discours pour Boris Gryzlov lorsque ce dernier occupait le poste de ministre.

    Me Markelov, qui avait dénoncé la libération anticipée d'un ex-militaire russe condamné pour avoir étranglé une jeune fille tchétchène, a été abattu à bout portant dans le centre de Moscou fin janvier 2009. Anastassia Babourova, la journaliste du trihebdomadaire d'opposition Novaïa Gazeta qui l'accompagnait, a été tuée en même temps.

    Le 3 et le 4 novembre, dans la cadre de l'enquête, deux habitants de Moscou, Nikita Tikhonov, né en 1980 et Evguenia Khassis, née en 1985, ont été accusés du meurtre. Le jeudi 5 novembre, le tribunal Basmanny de Moscou a sanctionné leur arrestation.

    Le jour même, le directeur du Conseil fédéral de sécurité russe Alexandre Bortnikov a annoncé lors d'une rencontre avec le président russe Dmitri Medvedev que Nikita Tikhonov avait avoué le crime.

    Dossier:
    Affaire Markelov (17)

    Lire aussi:

    Les Forces aérospatiales russes assurent la paix dans l’espace
    Le Donbass approuve la proposition de Poutine sur des forces de maintien de la paix
    Kiev refuse la proposition d’interdire les tirs contre des ouvrages civils dans le Donbass
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik