Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Ecologie: Greenpeace Russie dresse un bilan mitigé de l'année 2009

    Société
    URL courte
    Les événements majeurs de l'année 2009 (4)
    0 0 0

    Greenpeace Russie a dressé le bilan écologique d'une année 2009 riche en événements aussi bien négatifs que positifs, marquée par "le fossé entre le discours et les démarches des autorités du pays".

    Greenpeace Russie a dressé le bilan écologique d'une année 2009 riche en événements aussi bien négatifs que positifs, marquée par "le fossé entre le discours et les démarches des autorités du pays".

    "Certains événements positifs ont été contrebalancés quelques mois plus tard par des décisions opposées. Par exemple, la fermeture de l'usine de papeterie de Baïkal et la décision ultérieure de relancer son travail", stipule le communiqué.

    Selon Greenpeace Russie, les événements positifs de l'année 2009 sont la loi sur l'efficacité énergétique, le refus des autorités de Moscou et de Saint-Pétersbourg de construire des usines  d'incinération des ordures ménagères, la création du parc national "Arctique russe" et l'arrêt du transport des déchets de la production d'uranium en Russie par la société hollandaise URENCO.

    Dans le même temps, "l'année 2009 a été plus négative que positive", estiment les écologistes russes.

    La construction des sites olympiques en constitue le meilleur exemple.

    "Une loi permettant un abattage des espèces rares d'arbres et des buissons a été signée le 31 décembre dernier", ont précisé les écologistes.

    Le sommet de l'ONU sur le climat organisé fin décembre dernier a constitué "l'échec final" de l'année écoulée, aucune entente sérieuse n'étant intervenue à Copenhague.

    Dossier:
    Les événements majeurs de l'année 2009 (4)

    Lire aussi:

    Fabien Niezgoda : « clarifier l’identité politique de l’écologisme »
    Dix minutes pour pénétrer dans une centrale nucléaire française: quid de la sécurité?
    Les 10 villes russes les plus «écolo-charitables»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik