Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Meeting interdit à Moscou: RIA conteste l'amende infligée à son reporter

    Société
    URL courte
    0 0 0

    L'agence RIA Novosti conteste la décision du tribunal d'instance Tverskoï de Moscou qui a condamné le reporter-photographe de l'agence Andreï Stenine à une amende pour sa participation à un meeting non autorisé.

    L'agence RIA Novosti conteste la décision du tribunal d'instance Tverskoï de Moscou qui a condamné le reporter-photographe de l'agence Andreï Stenine à une amende pour sa participation à un meeting non autorisé.

    Fondée sur les fausses dépositions d'agents des forces de l'ordre, la décision rendue par une juge d'instance a fait du journaliste une victime de l'arbitraire policier.

    "Cette décision judiciaire n'est pas seulement contraire à la loi, mais constitue aussi un précédent dangereux qui consiste à poursuivre un journaliste dans l'exercice de ses activités professionnelles et ce, sur la base des déclarations mensongères de policiers", a déclaré la rédactrice en chef de RIA Novosti Svetlana Mironiouk.

    Selon l'agence, la décision sanctionnant le reporter qui remplissait une mission rédactionnelle a été adoptée au mépris des preuves attestant son innocence.

    Défendant sa position et le droit des journalistes d'exercer leur métier, RIA Novosti a l'intention de demander au Parquet général de Russie de vérifier, dans le cadre d'une procédure de contrôle, la légitimité des actes des policiers qui ont interpellé et dressé le procès-verbal à l'encontre du reporter-photographe de RIA Novosti.

    L'agence considère que la Constitution de la Fédération de Russie, qui garantit le droit de recueillir librement et de diffuser des informations, ainsi que la législation russe sur les médias habilitent les journalistes à couvrir n'importe quel événement, qu'il soit autorisé ou non. C'est précisément ce facteur qui permet aux médias de remplir leur mission principale: informer la société.

    Lire aussi:

    Maria Zakharova appelle les USA à ne pas «faire des ronds de jambe» à Kiev
    «Monnaie d’échange»: Vychinski lie son arrestation à la présidentielle ukrainienne
    Interpellation de journalistes russes à Kiev: Moscou adresse deux notes de protestation
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik