Ecoutez Radio Sputnik
    LES RUSSES ET LES BIELORUSSES FETENT LE JOUR DE L'UNITE

    LES RUSSES ET LES BIELORUSSES FETENT LE JOUR DE L'UNITE

    Société
    URL courte
    0 0 0

    Moscou et Minsk fêtent par des réunions solennelles et des concerts le Jour de l'Unité des peuples de Russie et de Biélorussie. Il y a 14 ans, le 2 avril 1996 le président Boris Ieltsine et Alexandre Loukachenko ont signé le traité  sur la création de la communauté des deux pays et un an après sur  l'union de la Russie et de la Biélorussie. Il a donné l'impulsion au processus de l'intégration universelle, qui a contribué à former un Etat allié  en 1999.

    Malgré le processus de l'union officielle de la Russie et de la Biélorussie, une longue histoire des liens du sang des Russes et des Biélorusses, on ne peut pas dire que ces deux états sont vraiment proches et unis.

    Pourtant, selon l'adjoint du directeur de l'Institut des pays de la CEI Vladimir Jarikhine, le processus de l'unification continue, il y en a des preuves directes.

    Même dans les familles très unies il y a parfois des problèmes. Ce n'est pas étonnant. Chaque partie, bien qu'elles coopèrent, a ses intérêts. Il ne faut pas présenter les contradictions qui apparaissent et qu'on discute lors des pourparlers difficiles mais  féconds, comme la fin de l'union. On avance successivement et on construit un Etat allié en simplifiant pour les gens les relations entre nos économies. L'Union douanière en est une preuve.

    Selon le directeur général du Centre des études de l'espace postsoviétique Alexeï Vlassov, la coopération dans le cadre de l'Union douanière est le gage du renforcement de l'unité entre la Russie et la Biélorussie.

    Le domaine principal de la coopération entre la Russie et la Biélorussie devient l'Union douanière et les projets sous l'égide de la Communauté économique eurasiatique. Cela prouve que l'économie  devient la base des relations bilatérales.

    Selon les experts, grâce à la disparition des frontières entre les Etats, on pourra non seulement unir le potentiel des deux pays au niveau macroéconomique.  L'Union permettra de créer les conditions pour la concurrence des PME aux marchés internationaux. Cela seront les bénéfices qui seront ressentis non pas par les leaders des pays  qui se disputent, puis se rencontrent et ce serrent avec joie les mains, mais avant tout par des simples citoyens, pour lesquels cette intégration a été conçue. 

    Lire aussi:

    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Minsk indigné par l’attitude de la police française à l’égard de son équipe de hockey
    Il ramasse un champignon sur la frontière d’un autre pays et les histoires commencent…
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik