Ecoutez Radio Sputnik
    Un nouveau scandale éclate aux Etats-Unis : des enfants russes ont été adoptées par des sadiques

    Un nouveau scandale éclate aux Etats-Unis : des enfants russes ont été adoptées par des sadiques

    Société
    URL courte
    0 0 0

    Un nouveau scandale éclate dans l'Etat américain de Colorado. Un couple américain, ayant adopté il y a 4 ans trois sœurs  d'origine russe, est accusé d'avoir maltraité leurs enfants adoptives. C'est ce qui ressort des matériaux du procès, dont font objet les époux Steven et Edelwina Leschinsky, publiés dans les médias américains.

    Ces dernières années des telles informations parviennent avec une régularité alarmante des Etats-Unis.

    Pour ce qui est de la vie familiale l'Amérique est un pays assez fermé. C'est une vieille tradition qui a, peut-être, ses côtés positifs. Mais lorsqu'il s'agit de mauvais traitement à l'égard des enfants adoptifs provenant d'autres pays, les organes de tutelle sociale des Etats-Unis doivent réagir vite. La Russie et les Etats-Unis ont concerté un accord, régulant la procédure d'adoption, qui est pourtant loin de sa signature, dit Pavel Astakhov.

    Mais si vous accueillez un enfant d'un autre Etat, conformément aux engagements internationaux, fixés en clair dans ce futur accord, vous vous devez  de fournir l'information indispensable aux organes de tutelle, aux établissements consulaires pour qu'on sache comment se porte l'enfant dans la famille adoptive et se qui se passe en général avec lui. Malheureusement, aujourd'hui par la faute de l'étrange politique appliquée par des responsables de l'adoption internationale, nous n'avons pas d'accord.

    La législation russe veut qu'un enfant adopté par des étrangers garde sa nationalité russe jusqu'à ses 18 ans. Cela veut dire que l'Etat russe ne reste pas indifférent au sort des Russes mineurs.

    L'absence du document réglementant les actions des parties dans une sphère aussi délicate que l'adoption des enfants provoque des situations semblables à la présente. Les autorités américaines ne considèrent pas nécessaire d'informer à temps la partie russe des faits de mauvais traitement. On n'apprend les détails de cruelles punitions que les époux Leschinsky infligeaient à leurs filles adoptives de Russie que maintenant, quand les médias en ont parlé. « Je ne comprends pas pourquoi les services sociaux des Etats-Unis n'ont pas réagi rapidement aux informations, n'ont pas rassemblé vite les indispensables données et preuves de mauvais traitement à l'égard de ces enfants déjà en janvier et n'en n'ont pas saisi la justice. De plus, on ne comprend pas pourquoi ils n'ont pas informé si longtemps l'établissement consulaire de Russie », s'étonne Pavel Astakhov. Nous allons réclamer la plus dure peine pour les époux Leschinsky ».

    De l'avis du défenseur russe des droits de l'enfant, la question de l'annulation de l'adoption doit également être réglée. Et si l'accord russo-américain si attendu sur l'adoption des enfants prend effet juridique vers ce moment, il sera rétroactif, c'est-à-dire que les trois sœurs pourraient retourner en Russie.

    Lire aussi:

    RT reçoit des dizaines de demandes d'adoption d'enfants russes devenus orphelins en Irak
    Enfants russes à Bagdad: «On nous bombardait, nous n'avions rien à manger»
    Orphelins russes en Irak: Moscou en étroit contact avec Bagdad
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik