Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Medvedev et les membres du club Valdaï réunis le 10 septembre à Iaroslavl

    Société
    URL courte
    0 0 0 0

    Le président Dmitri Medvedev assistera à la table ronde "des politologues" à laquelle prendront part les membres du Club de discussion Valdaï, prévue le 10 septembre à Iaroslavl (282 km au Nord-Est de Moscou), a annoncé aux journalistes la porte-parole du chef de l'Etat russe Natalia Timakova.

    Le président Dmitri Medvedev assistera à la table ronde "des politologues" à laquelle prendront part les membres du Club de discussion Valdaï, prévue le 10 septembre à Iaroslavl (282 km au Nord-Est de Moscou), a annoncé aux journalistes la porte-parole du chef de l'Etat russe Natalia Timakova."Le 10 septembre à Iaroslavl le président non seulement prononcera un discours et répondra aux questions, mais il participera aussi à une table ronde réunissant des politologues russes et étrangers, dont les membres du Club Valdaï", a expliqué la porte-parole avant de préciser que cette année aucune rencontre particulière entre le chef de l'Etat et les participants à la discussion n'aurait lieu. Au cours de la prochaine rencontre, Dmiri Medvedev envisage d'évoquer son article "Russie en avant" publié il y a un an."Le président souhaite discuter avec les politologues du règlement de certains problèmes, de la modernisation et des changements selon lui indispensables et définis dans son article", a conclu Mme Timakova. Le Club de Valdaï a été institué en 2004 par l'Agence RIA Novosti, le Conseil pour la politique étrangère et de défense, le quotidien « Moscow News », les revues « Russia Profile .Org » et « La Russie dans la politique mondiale ». Chaque année il rassemble des dizaines d'analystes politiques de différents pays et aborde des thèmes dont la discussion permet aux participants étrangers de mieux comprendre la Russie.

    Lire aussi:

    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Poutine-Trump: la rencontre la plus attendue du G20
    Les frappes US en Syrie laissent les mains libres aux terroristes, selon Medvedev
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik