Ecoutez Radio Sputnik
    Rien à craindre. Tous seront recensés

    Rien à craindre. Tous seront recensés

    Société
    URL courte
    0 01

    Rosstat appelle les étrangers qui habitent en Russie de prendre part au recensement qui aura lieu en Russie du 14 au 25 octobre. Ils ne doivent avoir peur de divulguer des renseignements sur eux-mêmes, même s'ils ont le statut illégal en Russie.

    L'objectif du recensement est de compter tous ceux qui habitent en Russie. C'est-à-dire à part des Russes on fera le recensement des citoyens d'autres Etats et des gens sans citoyenneté. Personne ne demandera aux gens ni le passeport ni d'autres documents. Il est important de recueillir des informations générales.

    Pour les étrangers qui habitent depuis moins d'un an en Russie on a fait un questionnaire raccourci qui se compose de 7 questions.  A part des questions traditionnelles - l'âge, le sexe, la citoyenneté - on s'intéressera aux buts de leurs visite en Russie. Ceux qui habitent en Russie depuis plus d'un an  seront comptés comme des habitants permanents. Ils devront répondre aux questions sur l'éducation, le statut familial, le nombre d'enfants et les sources des moyens financiers.  Toutes les données seront soigneusement protégés et rendus impersonnels.

    « Pour nous il est très important de recevoir des informations objectives sur le nombre de citoyens étrangers qui habitent en Russie. C'est pour cela que nous menons le travail de propagande parmi les étrangers »,- annonce le chef de Rosstat Alexandre Sourinov.

    Nous nous sommes rencontrés avec les leaders des diasporas différentes, avec les journalistes, les représentants des ambassades  pour expliquer ce que c'est que le recensement, comment il se passe en Russie, pour quels buts, de quoi il ne faut pas avoir peur et quand il fait être attentifs, nous persuadons de prendre part au recensement.

    Les diplomates peuvent également aider  les fonctionnaires de Rosstat. « Nous informeront  obligatoirement tous nos citoyens sur le recensement », annonce le premier conseiller de l'Ambassade de la République islamique de Mauritanie Wagué Aliou.

    Il est beaucoup plus difficile de conter les citoyens de la CEI avec lesquels la Russie n'a pas de visas.   Le nombre de migrants illégaux, selon des différentes appréciations,  peut atteindre 5-20 millions.

    Les citoyens étrangers seront recensés aussi bien que les Russes dans les lieux de leur résidence permanente.  Si quelqu'un ne voudra pas laisser entrer la personne qui fait le recensement à la maison, il peut venir dans des bureaux de recensement. A Moscou il y en aura plus de deux mille.

    Lire aussi:

    Séoul offre 6 M de dollars pour un recensement en Corée du Nord
    Joyeux anniv’, «Monsieur Niet»: poésie, rafting et autres secrets du ministre Lavrov
    La Russie augmente sa production d’or en 2018
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik