Ecoutez Radio Sputnik
    Le génie russe peut se frayer la voie même à Manchester

    Le génie russe peut se frayer la voie même à Manchester

    Société
    URL courte
    0 22

    Le prix Nobel  2010 de physique est attribué aux chercheurs russes André Geim et Constantin Novosselov. L'Académie des sciences de Suède a hautement apprécié le travail des deux chercheurs  sur la création  du graphène - matière la plus fine du monde  contenant le carbone.

    Pour les chercheurs russes, cette nomination est la plus féconde : dix fois, ils ont reçu le prix Nobel. Je suis certain que les recherches d'André Geim et Constantin Novosselov  apporteront une percée dans la science, croit le vice-président de l'Académie des sciences de Russie,  le lauréat du prix Nobel de physique 2000 Jaurès Alferov.

    C'est  un travail hors pair. C'est une  découverte, l'étude de la nouvelle classe de matériaux  aux propriétés uniques -  le   graphène.   Il pourra être utilisé   dans  de nouveaux  appareils. C'est un objet intéressant  de recherches en physique.  Il  est déjà utilisé en électronique  et dans d'autres branches, car c'est une percée en nanotechnologie, en nanophysique.

    Hélas,  aujourd'hui, on ne peut pas appeler  « chercheurs russes »  les deux anciens collaborateurs  du centre de recherches à Tchernogolovka, aux environs de Moscou, puisqu'ils habitent et travaillent en ce moment en Grande-Bretagne, a déploré Jaurès Alferov.  

    Malgré cela, les chercheurs russes sont contents du succès de leurs compatriotes. Le vice-président  de l'Académie des sciences de Russie Guennadi Messiatz a commenté ainsi cet événement : «Je ne peux qu'exprimer mon admiration. Un génie russe peut se frayer la voie même à Manchester ».

    Lire aussi:

    Un concurrent d’Apple sait recharger les smartphones en 12 minutes
    Des élus norvégiens proposent Donald Trump pour le Nobel de la paix
    Comment les universités russes ont percé dans les classements mondiaux en 2017
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik