Ecoutez Radio Sputnik
    Restitution d'une icône

    Restitution d'une icône

    Photo: RIA Novosti
    Société
    URL courte
    0 2 0 0

    L’icône restaurée de St Nicolas sur la tour St Nicolas du Kremlin moscovite est sanctifiée le 4 novembre, la Journée de l’unité du peuple.

    L’icône restaurée de St Nicolas sur la tour St Nicolas du Kremlin moscovite est sanctifiée le 4 novembre, la Journée de l’unité du peuple. La cérémonie se déroule le Jour de la fête d’Etat instituée en l’honneur de l’affranchissement de la Russie des envahisseurs étrangers en 1612. Les milices populaires ont pénétré alors au Kremlin par les portes des tours du Sauveur et St Nicolas ornées d’icônes.

    A l’époque soviétique les fresques sont considérées comme perdues. Elles ont disparu pendant la lutte antireligieuse et n’ont été découvertes qu’au printemps dernier. L’icône du Sauveur sur la Tour du Sauveur a été restaurée la première et aujourd’hui les Moscovites ont vu pour la première fois l’icône St Nicolas sur la tour du même nom. Le Patriarche Cyrille l’a sanctifiée en présence  du président et du premier ministre.

    Prions Dieu et St Nicolas pour qu’ils nous protègent. D’après la prière, St Nicolas incarne la douceur. Or, ce Saint doux tient un glaive ce qui confirme que les grands objectifs doivent être réalisés par la douceur et par la force humaines. Que Dieu protège la Russie contre l’ennemi extérieur. Que notre peuple s’unisse au sein d’une communauté forte apte à réaliser les tâches qui s’imposent.

    Nicolas le Thaumaturge est le Saint le plus honoré en Russie qui a été reproduit le plus souvent sur les icônes. La fresque découverte sur la Tour St Nicolas reproduit l’image de l’icône en bois sculptée de Mojaïsk. Pendant la guerre patriotique de 1812 contre Napoléon les troupes françaises reculant de Moscou occupée font exploser la Tour St Nicolas. Celle-ci est détruite juste au niveau de l’icône et les croyants estiment que cela présage la défaite de l’armée de Napoléon en Russie. Pendant la révolution de 1917 l’icône St Nicolas est  criblée de balles : le visage reste intact mais le Sait « perd » sa main droite dans laquelle il tenait la ville. C’est ainsi que l’icône est reproduite sur la photo découverte par l’historien Mikhaïl Yakouchev à l’étranger :

    En voyant sur la photographie un mur mais on n’a la moindre idée que ce soit le mur du Kremlin.

    Le mystère est décelé pendant les travaux de restauration en prévision de la parade consacrée au 65ème anniversaire de la Victoire sur le fascisme pendant la Seconde guerre mondiale. Les restaurateurs découvrent à l’issue du sondage des portes les icônes cachées sous une grille métallique couverte de plâtrier.  Les spécialistes se mettent à restaurer les fresques et les historiens russes essaient de répondre aux questions : pourquoi on n’en savait rien des décennies durant, comment les fresques se sont conservées pendant la lutte contre la religion  et pourquoi les icônes étaient emmurées.  Le documentaire « Les conservateurs invisibles du Kremlin » diffusé à la télévision décèle le mystère.

    Lire aussi:

    Et donc ce mystérieux «compagnon de Poutine en rouge» était…
    Vladimir Poutine rend hommage aux reliques de Saint Nicolas
    Les reliques de Saint Nicolas arrivent en Russie pour la 1e fois depuis 930 ans (VIDEO)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik